Les stérilisations des femmes et des hommes en Belgique.

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Contraception

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 11/10/2010

Sur base des chiffres de l'INAMI, plus de 5.700 femmes se sont fait stériliser  en 2008. Chez les hommes, ce chiffre s'élève à 8.086. Le Professeur Patrick Emonts, chef de clinique au CHU de Liège, souligne pour sa part que " La ligature des trompes est loin d'être une petite opération. On se rend compte qu'elle peut aussi avoir un impact psychologique important sur la patiente. La femme peut se sentir mutilée dans son intimité, ce qui engendre parfois des troubles tant dans sa sexualité que dans sa féminité."
Certains médecins mettent en garde les hommes indécis car " L'opération permettant de retrouver la fertilité n'est fiable qu'à 30, voire 50%." C'est pourquoi, plusieurs hommes subissant une vasectomie, prennent le soin de faire congeler leur sperme avant l'opération. Notons aussi que, pour cette même année, le nombre de restaurations de la capacité à procréer est de 281 chez les femmes, et de 288 chez les hommes.


Articles similaires

Belgique : enquête sur la contraception

Belgique : enquête sur la contraception

- Contraception

Une enquête sur la contraception a récemment été réalisée en Belgique par Solidaris, sur des individus âgés de 14 à 55 ans. Certains résultats interpellent. Tout d'abord, tandis que la popularité de l'implant, du patch et du stérilet augmente, on observe une remise en cause de certains moyens contraceptifs tels que la pilule ou le préservatif masculin. Alors que 96% des femmes (9% de plus qu'en 2010) disent prendre la pilule, on perçoit aujourd'hui une baisse de la satisfaction par rapport à c...

Lire la suite

Belgique : dysfonctionnements dans les centres de planning familial

Belgique : dysfonctionnements dans les centres de planning familial

- Contraception

Selon Maxime Prévot (cdH), ministre wallon de la Santé, plusieurs dysfonctionnements ont été relevés au sein des centres de planning familial, notamment « dans les pratiques de distribution des pilules contraceptives et des pilules du lendemain en l'absence de médecins », mentionne le Journal du Médecin.
C'est une des raisons qui ont conduit à la non reconduction de la convention pluriannuelle 2010-2012 fixant les subsides (plus de 100.000 euros) alloués aux fédérations de centres de planning ...

Lire la suite

Belgique : risques potentiels de la pilule du lendemain

Belgique : risques potentiels de la pilule du lendemain

- Contraception

Un courrier DHPC (Direct Health Care Professionnal Communications), diffusé sous l'autorité de l'AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé), a récemment été envoyé aux professionnels de la santé afin de les informer de risques potentiels liés à l'utilisation du lévonorgestrel (Norlevo) ainsi que des recommandations pour limiter ces risques.

Mieux connu sous le nom de « Pilule du lendemain », le Levonorgestrel (LNG) fabriqué par la firme Mithra à Liège (Postinor) et par S...

Lire la suite