De pil beu?

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Contraception

Actualités

Publié le : 23/11/2012

Ik hou niet van de gedachte om gedurende 40 jaar hormonen in te nemen  om er dan nadien gedurende de menopauze nog te nemen.  Dit is tegennatuurlijk”  (…)
Vooral het risico van kanker en van problemen met de bloedsomloop doet de vrouwen deze methode ontvluchten.
Orale contraceptiva vermeerderen inderdaad het risico op borstkanker, baarmoederhalskanker en leverkanker en dit met een stijgende weerslag, naarmate de duur van de inname. Ze verminderen daarentegen het risico op kanker van het baarmoederslijmvlies en van de eierstokken.
Het risico van aandoeningen in de bloedsomloop, verbonden aan het innemen van de pil  is daarentegen verdubbeld : het treft 4 vrouwen op 10.000, die de pillen “van de derde generatie” nemen. Ter verduidelijking : deze bevatten nieuwe progestatieven namelijk  gestodène of désogestrel.
Het Franse ministerie van gezondheid vond dit een voldoende reden om vanaf september 2013  deze pillen niet meer terug te betalen.
 


Articles similaires

Belgique : risques potentiels de la pilule du lendemain

Belgique : risques potentiels de la pilule du lendemain

- Contraception

Un courrier DHPC (Direct Health Care Professionnal Communications), diffusé sous l'autorité de l'AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé), a récemment été envoyé aux professionnels de la santé afin de les informer de risques potentiels liés à l'utilisation du lévonorgestrel (Norlevo) ainsi que des recommandations pour limiter ces risques.

Mieux connu sous le nom de « Pilule du lendemain », le Levonorgestrel (LNG) fabriqué par la firme Mithra à Liège (Postinor) et par S...

Lire la suite

Belgique : enquête sur la contraception

Belgique : enquête sur la contraception

- Contraception

Une enquête sur la contraception a récemment été réalisée en Belgique par Solidaris, sur des individus âgés de 14 à 55 ans. Certains résultats interpellent. Tout d'abord, tandis que la popularité de l'implant, du patch et du stérilet augmente, on observe une remise en cause de certains moyens contraceptifs tels que la pilule ou le préservatif masculin. Alors que 96% des femmes (9% de plus qu'en 2010) disent prendre la pilule, on perçoit aujourd'hui une baisse de la satisfaction par rapport à c...

Lire la suite

Les pilules contraceptives de 3e et 4e générations font de plus en plus de victimes.

Les pilules contraceptives de 3e et 4e générations font de plus en plus de victimes.

- Contraception

En France, plus de 350 témoignages ont déjà été enregistrés en quelques semaines. L'avocat qui a représenté Marion Labat pour sa plainte contre le laboratoire Bayer et contre le directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM),  constate que chaque jour 15 à 20 témoignages nouveaux arrivent.

Le plus ancien date de 1984 et d'autres très récents en janvier 2013, mais la majorité des accidents s'est produite entre 2009 et 2012. Toujours d'après l'avocat interrogé par "Le ...

Lire la suite