Russie : l’avortement en débat

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 18/10/2017

Légalisé dans ce pays depuis 1920, l'avortement y est particulièrement répandu. En 2014, on comptait plus d'un million d'avortements, plaçant la Russie en tête du peloton avec la Chine et les Etats Unis. A L'occasion de la rentrée scolaire, une manifestation intitulée « ils auraient pu aller à l'école » a rassemblé des milliers de citoyens dans 34 villes de Russie. Il s'agit en effet de faire prendre conscience du nombre alarmant d'avortements.

Ainsi, 2000 paires de chaussures d'enfants ont été disposées sur la place Sokolniki Park de la capitale, ce nombre représentant le nombre d'avortements par jour dans le pays.
Aujourd'hui, si les femmes recourent à l'avortement en Russie, c'est par manque de moyens financiers et d'aides de l'Etat : « Nous souhaitons voir débloquée une assistance du budget de l'État pour les familles nombreuses. », affirme l'un des organisateurs de la marche.

 

En deux ans, les citoyens mobilisés par cette question ont mis en place un programme d'aide permettant à plus de 7000 femmes de ne pas avorter alors qu'elles devaient faire face à de graves problèmes financiers. En outre, 65.000 femmes au total ont bénéficié de soutiens divers.

A noter qu'au cours de ces quatre dernières années, le nombre d'avortements a diminué de moitié.

Sources : Le Figaro


Articles similaires

Belgique: vers une sortie de l'avortement du code pénal ?

Belgique: vers une sortie de l'avortement du code pénal ?

- Avortement

Un Colloque académique intitulé « Sortir l'avortement du Code Pénal » a été organisé ce vendredi 30 septembre dans les auditoires de la VUB, à l'initiative de Centre d'Action laïque (CAL) et de son homologue néerlandophone, DeMens.nu, ainsi que par les Universités ULB et VUB.

 

L'objectif de ce colloque est, comme son titre l'indique, la sortie de l'avortement du Code Pénal au motif que l'avortement volontaire est un choix de la femme et que le maintenir dans le Code Pénal peut s'avérer culp...

Lire la suite

Belgique : pas de dépénalisation totale de l’avortement pour le moment

Belgique : pas de dépénalisation totale de l’avortement pour le moment

- Avortement

Ce mardi 27 juin, la commission de justice de la Chambre a ajourné sine die l'examen des six propositions de lois de libéralisation de l'avortement qui lui étaient présentées. Le parti chrétien démocrate flamand (CD&V), représenté par la députée Sonja Becq a, en effet, demandé un délai pour examiner ces différentes propositions.

La réforme « phare » de ces différentes propositions consiste en la qualification de l'avortement comme acte médical, non plus régi par le Code Pénal mais par une loi...

Lire la suite

Avortement de mère en fille ?

Avortement de mère en fille ?

- Avortement

Les adolescentes dont les mères ont avorté sont 2,5 fois  plus susceptibles d'avoir elles aussi recours à l'avortement, selon une étude publiée dans le Journal de l'association médicale canadienne.

Pour tenter d'approfondir cet aspect d'une possible influence intergénérationnelle sur la vie sexuelle des jeunes en général, 431.623 jeunes femmes nées en Ontario ont été interrogées. Parmi elles, 73.518 ont une maman qui a subi au moins un avortement.

Au sein de cette sous-catégorie, une jeune...

Lire la suite