Russie : l’avortement en débat

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 18/10/2017

Légalisé dans ce pays depuis 1920, l'avortement y est particulièrement répandu. En 2014, on comptait plus d'un million d'avortements, plaçant la Russie en tête du peloton avec la Chine et les Etats Unis. A L'occasion de la rentrée scolaire, une manifestation intitulée « ils auraient pu aller à l'école » a rassemblé des milliers de citoyens dans 34 villes de Russie. Il s'agit en effet de faire prendre conscience du nombre alarmant d'avortements.

Ainsi, 2000 paires de chaussures d'enfants ont été disposées sur la place Sokolniki Park de la capitale, ce nombre représentant le nombre d'avortements par jour dans le pays.
Aujourd'hui, si les femmes recourent à l'avortement en Russie, c'est par manque de moyens financiers et d'aides de l'Etat : « Nous souhaitons voir débloquée une assistance du budget de l'État pour les familles nombreuses. », affirme l'un des organisateurs de la marche.

 

En deux ans, les citoyens mobilisés par cette question ont mis en place un programme d'aide permettant à plus de 7000 femmes de ne pas avorter alors qu'elles devaient faire face à de graves problèmes financiers. En outre, 65.000 femmes au total ont bénéficié de soutiens divers.

A noter qu'au cours de ces quatre dernières années, le nombre d'avortements a diminué de moitié.

Sources : Le Figaro


Articles similaires

Politique de Mexico : débat au Parlement Européen

Politique de Mexico : débat au Parlement Européen

- Avortement

En présence du Commissaire européen à l'aide humanitaire, Christos Stylianides, le Parlement Européen a ouvert en Séance Plénière, ce mardi 14 mars 2017 à Strasbourg, un débat sur le rétablissement de la « règle du bâillon mondial » par Donald Trump en janvier dernier (décret signé le 23/01/2017).

Plus connue sous le nom de « Politique de Mexico », la « règle du bâillon mondial » (Global Gag Rule) interdit le financement des ONG pro-avortement. Elle avait été instaurée pour la première fois e...

Lire la suite

Malte résiste et réaffirme son opposition à l'avortement

Malte résiste et réaffirme son opposition à l'avortement

- Avortement

La Présidente nouvellement élue de Malte, Marie Louise Coleiro Préca,  a déclaré qu'en tant que présidente, jamais elle ne signerait une loi légalisant l'avortement. Elle est d'ailleurs soutenue dans son point de vue par Leo Brincat représentant le parti travailliste (gauche) au Conseil de l'Europe . « En ce qui concerne mon parti ... il n'y a pas de « si » ni de « mais » sur cette question. Le Parti travailliste de Malte a toujours été, est et restera contre l'avortement.»
Malte résiste et de...

Lire la suite

ONU: l’avortement pour raisons de handicap ?

ONU: l’avortement pour raisons de handicap ?

- Avortement

Alors que le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU révise actuellement la définition du « droit à la vie », et que la volonté d'imposer la légalisation de l'avortement à tous les Etats est de plus en plus forte, le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies réagit dans un document officiel : « les lois qui autorisent explicitement l'avortement en raison d'un handicap violent la Convention des droits des personnes handicapées (Art. 4,5 et 8) ».

Le Comité explique qu'en effet...

Lire la suite