Royaume-Uni : rejet de l’amendement sur les avortements sélectifs

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 06/03/2015

Le 23 février dernier, les députés britanniques ont rejeté un amendement visant à interdire explicitement l'avortement en fonction du sexe de bébé. Cet amendement traduisait l'inquiétude de voir adoptée dans certaines communautés étrangères en Grande-Bretagne la préférence culturelle pour les garçons, comme c'est le cas en Chine et en Inde.
Une majorité des députés britanniques a rejeté cet amendement, estimant qu'une interdiction explicite de cette pratique serait difficilement applicable et compliquerait l'accès des femmes à l'avortement.
Jane Ellison, ministre de la santé, a également exprimé son opposition, déclarant que l'avortement sélectif en fonction du sexe était implicitement inscrit dans la loi actuelle et était donc déjà illégal. Ce n'est pas l'avis de Fiona Bruce, la députée qui a présenté le texte, et qui déclarait que « cet amendement est nécessaire car il n'y a pas de paragraphe explicite dans la loi britannique sur l'avortement sélectif suivant les sexes ».
Source : AFP  et Journal du Médecin
 


Articles similaires

Tous les hôpitaux en Irlande seront obligés de pratiquer des avortements

Tous les hôpitaux en Irlande seront obligés de pratiquer des avortements

- Avortement

Le Premier Ministre irlandais, Leo Varadkar, s'adressant au Parlement, a affirmé que tous les hôpitaux en Irlande, y compris ceux qui ont une éthique différente, et principalement les hôpitaux catholiques, seront obligés d'organiser les avortements en leurs murs, dès que la nouvelle loi autorisant l'avortement serait votée et en application. Ce médecin, ayant aussi été Ministre de la santé, n'y va pas par quatre chemins.

Leo Varadkar précise qu'autant les infirmières, les médecins ou sages-fe...

Lire la suite

Chine : 23 millions d’avortements en 2015

Chine : 23 millions d’avortements en 2015

- Avortement

Le 8 mars dernier, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Reggie Littlejohn, fondatrice et présidente de l'association Droits des Femmes sans Frontières, a attiré l'attention sur le nombre conséquent d'avortements pratiqués chaque année en Chine. Elle estime le nombre d'avortements en 2015 à 23 millions, pour ce pays qui compte aujourd'hui plus d'un milliard trois cent millions d'habitants. Il ne s'agit que d'une estimation, étant donné que les 13 millions d'avortemen...

Lire la suite

Pays-Bas : avortements tardifs réalisés dans les hôpitaux belges

Pays-Bas : avortements tardifs réalisés dans les hôpitaux belges

- Avortement

L'avortement tardif (au-delà de 24 semaines et en cas de graves anomalies foetales) et l'euthanasie de nouveau-nés porteurs d'un handicap sont dépénalisés aux Pays-Bas en vertu de la « Directive de non-poursuite des cas d'euthanasie sans requête et des avortements tardifs » de 2007. La procédure utilisée pour les euthanasies de nouveau-nés est connue sous le nom de Protocole de Groningen (cf. le dossier IEB : L'euthanasie des nouveau-nés et le Protocole de Groningen).

Chaque année, la Commiss...

Lire la suite