Royaume-Uni : rejet de l’amendement sur les avortements sélectifs

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 06/03/2015

Le 23 février dernier, les députés britanniques ont rejeté un amendement visant à interdire explicitement l'avortement en fonction du sexe de bébé. Cet amendement traduisait l'inquiétude de voir adoptée dans certaines communautés étrangères en Grande-Bretagne la préférence culturelle pour les garçons, comme c'est le cas en Chine et en Inde.
Une majorité des députés britanniques a rejeté cet amendement, estimant qu'une interdiction explicite de cette pratique serait difficilement applicable et compliquerait l'accès des femmes à l'avortement.
Jane Ellison, ministre de la santé, a également exprimé son opposition, déclarant que l'avortement sélectif en fonction du sexe était implicitement inscrit dans la loi actuelle et était donc déjà illégal. Ce n'est pas l'avis de Fiona Bruce, la députée qui a présenté le texte, et qui déclarait que « cet amendement est nécessaire car il n'y a pas de paragraphe explicite dans la loi britannique sur l'avortement sélectif suivant les sexes ».
Source : AFP  et Journal du Médecin
 


Articles similaires

Chine : 23 millions d’avortements en 2015

Chine : 23 millions d’avortements en 2015

- Avortement

Le 8 mars dernier, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Reggie Littlejohn, fondatrice et présidente de l'association Droits des Femmes sans Frontières, a attiré l'attention sur le nombre conséquent d'avortements pratiqués chaque année en Chine. Elle estime le nombre d'avortements en 2015 à 23 millions, pour ce pays qui compte aujourd'hui plus d'un milliard trois cent millions d'habitants. Il ne s'agit que d'une estimation, étant donné que les 13 millions d'avortemen...

Lire la suite

L’opposition à la proposition de loi avortement se renforce : de nouveaux amendements sont soumis à l’avis du Conseil d’Etat

L’opposition à la proposition de loi avortement se renforce : de nouveaux amendements sont soumis à l’avis du Conseil d’Etat

- Avortement

Au Parlement belge, chrétiens-démocrates flamands et humanistes francophones ont déposé ensemble pas moins d'une vingtaine d'amendements à la proposition de loi relative à l'avortement, adoptée en commission et soumise aujourd'hui à l'assemblée plénière. 58 députés ont demandé à ce que soit sollicité l'avis du Conseil d'Etat sur ces amendements. Le vote final sur le texte s'en trouve postposé de plusieurs semaines, le temps que le Conseil d'Etat rende son avis.

 

Le CD&V dit vouloir notammen...

Lire la suite

Pays-Bas : augmentation du nombre d’avortements

Pays-Bas : augmentation du nombre d’avortements

- Avortement

30.803 avortements ont été officiellement déclarés pour l'année 2015. Cela constitue une augmentation de 1.5% par rapport à 2014 (442 avortements supplémentaires) et aussi un changement de tendance à la hausse puisque depuis 2008 le nombre d'avortements déclarés tendaient à se stabiliser.

Ces chiffres publiés par l'inspection pour les soins de santé (Inspectie voor de Gezondheidszorg, IGZ) proviennent des centres d'avortement et des hôpitaux qui signalent que près de 3% des femmes qui ont sub...

Lire la suite