L’avortement devient possible jusqu’à la naissance dans l’Etat de New York

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 14/02/2019

Dans l'Etat de New York, l'avortement du foetus humain est désormais possible jusqu'à la naissance. Cette évolution a provoqué de nombreuses réactions dans la population, le monde politique et académique. 
Le Gouverneur Andrew Cuomo a saisi l'occasion du 46ème anniversaire de Roe vs Wade (arrêt de la Cour Suprême autorisant l'avortement aux Etats-Unis) pour promulguer le Reproductive Health Care Act. La loi permet aux femmes d'avorter sans conditions particulières jusqu'à 24 semaines de grossesse, comme c'était déjà le cas, mais elle autorise désormais l'avortement jusqu'au terme de la grossesse si la santé de la mère ou du foetus est en danger, ou si le foetus est jugé non-viable.

Contrairement à ce que prévoyait l'ancienne loi, la présence d'un médecin pour assurer les soins de santé de l'enfant au cas où celui-ci survivrait à l'avortement, n'est plus obligatoire. Cette précaution obligeait l'Etat de New-York à offrir une protection juridique immédiate à l'enfant dans une telle situation.

Le Prof. Robert P. George (Princeton University), s'est indigné de cette législation : « Quel genre de personnes sommes-nous ? D'où vient cette idée fanatique qui assure que la vie d'un enfant encore in utero compte pour rien, et même moins que rien ? » a-t-il déclaré. 
Aux Etats-Unis, les législations étatiques en matière d'avortement sont en pleine mutation. Certains Etats en durcissent les conditions d'accès, tandis que d'autres, comme à New-York, les assouplissent.

Sources:  The New York State Senate, The Washington Times.


Articles similaires

18.000 avortements en 2007

18.000 avortements en 2007

- Avortement

Dix-huit mille avortements en 2007 pour la Belgique. C'est le chiffre officiel révélé par le troisième rapport.de la Commission d'évaluation de la loi dépénalisant l'interruption de grossesse. Couvrant la période du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2007, ce document a été rendu public le 21 janvier 2009.
La loi dépénalisant l'avortement date du 13 août 1990. Elle prévoit qu'une commission puisse évaluer la façon dont la loi est appliquée par ceux qui pratiquent l'avortement.
Dès la première pag...

Lire la suite

Avortement : proposition de loi approuvée par la commission Justice

Avortement : proposition de loi approuvée par la commission Justice

- Avortement

La commission de la Justice a approuvé ce mercredi en deuxième lecture la proposition de loi relative à l'interruption volontaire de grossesse, déposée par les partis de la majorité (MR, NV-A, CD&V, Open VLD) le 4 mai 2018. La proposition de loi sort l'avortement du Code pénal tout en maintenant les sanctions pénales en cas de non-respect des conditions légales. Elle modifie les dispositions actuelles en plusieurs points. Le texte sera prochainement débattu en assemblée plénière pour un vote d...

Lire la suite

Chypre assouplit sa législation sur l’avortement

Chypre assouplit sa législation sur l’avortement

- Avortement

Jusqu'à présent, à Chypre, l'avortement n'était possible que si deux médecins certifiaient que la grossesse non-plnifiée posait des risques sérieux pour la santé physique ou psychologique de la femme.

Suite à l'adoption au Parlement des amendements modifiant le code pénal, une femme pourra désormais mettre fin à sa grossesse dans un délai de 12 semaines sans justifier d'un risque pour sa santé. Elle devra tout de même consulter un médecin.

Dans les cas de viol ou d'inceste, ce délai sera pro...

Lire la suite