L’avortement d’un enfant presque à terme est bien possible

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 26/06/2017

En droit belge, il est possible d'avorter un enfant à la veille de sa naissance.
Nouveau Flash Expert

Un examen de la loi nous apprend que « Au-delà de 12 semaines, l'interruption volontaire de grossesse ne pourra être pratiquée que lorsqu'il est certain que l'enfant à naître sera atteint d'une affection d'une particulière gravité ET reconnue comme incurable au moment du diagnostic ». La loi ne fixant pas de limite maximale au-delà de 12 semaines pour ces cas, l'interruption volontaire de grossesse est donc possible tant que l'enfant n'est pas né.

 La loi prévoit qu'il doit être certain que...(Suite du Flash Expert : ICI)


Articles similaires

Amnesty International réaffirme sa position en faveur de l’avortement

Amnesty International réaffirme sa position en faveur de l’avortement

- Avortement

Au nom des droits humains, Amnesty International a adopté plusieurs propositions visant à faire plier politiquement les pays qui résistent à la dépénalisation de l'avortement. Des délégués du monde entier se sont retrouvés en Pologne, début juillet, pour autoriser campagnes et levées de fonds, et faire ainsi pression sur ces pays qui « n'offrent pas des services d'avortements sûrs et légaux ».

Cette position remplace celle qu'Amnesty International avait adoptée en 2007, où ce n'était que dans...

Lire la suite

Portugal : modification de la loi dépénalisant l’avortement

Portugal : modification de la loi dépénalisant l’avortement

- Avortement

Le Parlement portugais a voté le 21 juillet 2015 une loi visant à limiter l'accès des femmes à l'avortement. Alors que la loi de 2007 avait été jusqu'à permettre aux femmes d'avorter librement et gratuitement, la nouvelle loi pose des balises. Le financement de cet acte ne pèse plus sur l'ensemble de la population mais revient aux femmes qui décident d'interrompre leur grossesse.
De plus, ayant le souci d'accompagner au mieux les femmes en détresse, celles-ci se verront proposer plusieurs entr...

Lire la suite

Pénurie de médecins  pratiquant l’avortement ?

Pénurie de médecins pratiquant l’avortement ?

- Avortement

C'est dans une publication du Centre d'action laïque (CAL) que le Dr Dominique Roynet, partage sa vision à propos de la pratique de l'avortement en Belgique. " Faire des avortements ne s'improvise pas : outre une expertise de la technique de vacu-aspiration sous anesthésie locale, il faut maîtriser la dimension relationnelle et émotionnelle de cet acte peu banal dans la vie d'une femme, pouvoir travailler en équipe pluridisciplinaire et accepter d'être mal payé. " C'est pourquoi, selon elle, i...

Lire la suite