Il n’y a aucun « droit à l’avortement » issu du droit international et européen

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 26/06/2017

Nouveau Flash Expert : pour y voir clair...

Depuis près d'un an, les discussions sur la sortie de l'avortement du Code Pénal ont repris. Dans la brochure du Centre d'Action Laïque, une question est posée : « La pénalisation de l'avortement dans la législation belge est-elle compatible avec les législations internationales signées par la Belgique qui consacrent ce droit ? » (Lire : ce droit à l'avortement).

Il parait urgent dans ce contexte de le rappeler : aucune convention internationale et européenne n'établit un droit à l'avortement, ni....

Entièreté du document : ICI


Articles similaires

Des médecins belges "hors-la-loi" en matière d'avortement

Des médecins belges "hors-la-loi" en matière d'avortement

- Avortement

« L'avortement continue à être pratiqué hors-la-loi en Belgique, soit par 'méconnaissance', soit par 'nécessité' » titraient plusieurs médias belges à l'issue de le dernière audition organisée au parlement quant à l'opportunité de sortir totalement l'IVG du Code pénal.

Depuis la dépénalisation partielle de l'interruption volontaire de grossesse en 1990, les médecins peuvent avorter les femmes qui le leur demandent moyennant le respect de certaines conditions (délai de réflexion, état de détre...

Lire la suite

Irlande : la loi sur l’avortement restera en l'état

Irlande : la loi sur l’avortement restera en l'état

- Avortement

Ce jeudi 11 février 2016, le Parlement d'Irlande du Nord a rejeté deux amendements proposant respectivement l'extension de l'avortement aux cas de crimes sexuels et aux cas de malformation fatale du foetus in utero ou peu après la naissance.
La première proposition relative au viol a été rejetée par 64 voix contre et 30 pour. Jim Allister, magistrat en matière pénale et chef du parti Traditional Unionist Voice a expliqué que « 95 % du temps, le jury se pose la question de savoir si les rapport...

Lire la suite

Un tribunal allemand confirme l’amende d’un médecin ayant « promu » l’avortement

Un tribunal allemand confirme l’amende d’un médecin ayant « promu » l’avortement

- Avortement

L'amende infligée au Dr Kristina Hänel, pour avoir fait savoir sur internet qu'elle pratiquait des avortements, a été confirmée par le tribunal allemand. Le tribunal de Giessen avait condamné en première instance le Dr Hänel à une peine de 6.000 euros, appliquant l'article 219a du Code pénal allemand qui punit la promotion et la publicité pour l'avortement.

Ne voulant pas s'exprimer sur le fond de l'affaire, le tribunal a invité à régler la question sur le plan politique. « Vous devez consid...

Lire la suite