Espagne : limitation de l’avortement pour les mineures

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 15/09/2015

Le mercredi 9 septembre 2015, le Sénat espagnol a validé la dernière étape législative pour l'interdiction de l'avortement des jeunes filles mineures sans le consentement de leurs parents. La loi a été votée par 145 votes pour et 89 contre. La réforme prévoit donc qu'une jeune fille ne pourra recourir à l'avortement qu'à la double condition de sa volonté clairement exprimée, et du consentement exprès de ses parents.
Le recours à l'avortement est un sujet très controversé en Espagne. Si la loi de 2010 étendait le délai pour avorter aux 14 premières semaines de grossesse, une vive polémique avait été suscitée par un avant-projet de loi du gouvernement en 2013 visant à interdire l'avortement en dehors des cas de viol et de risque vital pour la mère. Polémique qui avait poussé le gouvernement à retirer le projet.
Source : Le Monde


Articles similaires

Extension de l'avortement à 4 mois et demi : l’adoption de la proposition de loi s’éloigne à nouveau

Extension de l'avortement à 4 mois et demi : l’adoption de la proposition de loi s’éloigne à nouveau

- Avortement



Alors qu'un vote définitif était annoncé depuis plusieurs jours à la Chambre, la proposition de loi concernant l'extension de l'avortement a fait finalement l'objet d'une nouvelle demande d'avis au Conseil d'Etat.

Plusieurs amendements complémentaires ont en effet été déposés par le cdH, le CD&V et la N-VA, au sujet desquels 55 députés ont sollicité l'avis du Conseil d'Etat.

Ces amendements ont notamment trait à l'absence de toute sanction prévue dans le texte actuel, en cas de non-respect...

Lire la suite

Conséquences psychologiques de l’avortement : nouveau dossier de l'IEB

Conséquences psychologiques de l’avortement : nouveau dossier de l'IEB

- Avortement

Evoquer les conséquences psychologiques de l'avortement est complexe pour nos sociétés, car en parler conduit l'auditoire à penser que la démarche proposée revient à remettre en cause la dépénalisation de l'avortement, débat inconvenant pour les démocraties notamment belge et française.

Malgré le fait que de nombreuses femmes sont concernées par cet acte, très peu témoignent de cette expérience douloureuse et sont capables d'en parler ouvertement : il est difficile d'évoquer cette souffrance,...

Lire la suite

Avortements en direct d’enfants handicapés : émission télévisée en Flandre.

Avortements en direct d’enfants handicapés : émission télévisée en Flandre.

- Avortement

Durant près de 51 minutes, le téléspectateur partage la souffrance de ces couples apprenant le handicap de leur enfant à naître. Tous ont opté pour l'interruption de la grossesse, se justifiant et rejoignant ainsi l'avis unanime des professionnels de la santé interrogés par la VRT.
La « mise à mort » (entre les minutes 5 et 10) du bébé est livrée aux téléspectateurs, qui suivent les gestes du médecin lorsqu'il introduit à travers le ventre arrondi de la maman, le produit létal dans le coeur du...

Lire la suite