Espagne : limitation de l’avortement pour les mineures

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 15/09/2015

Le mercredi 9 septembre 2015, le Sénat espagnol a validé la dernière étape législative pour l'interdiction de l'avortement des jeunes filles mineures sans le consentement de leurs parents. La loi a été votée par 145 votes pour et 89 contre. La réforme prévoit donc qu'une jeune fille ne pourra recourir à l'avortement qu'à la double condition de sa volonté clairement exprimée, et du consentement exprès de ses parents.
Le recours à l'avortement est un sujet très controversé en Espagne. Si la loi de 2010 étendait le délai pour avorter aux 14 premières semaines de grossesse, une vive polémique avait été suscitée par un avant-projet de loi du gouvernement en 2013 visant à interdire l'avortement en dehors des cas de viol et de risque vital pour la mère. Polémique qui avait poussé le gouvernement à retirer le projet.
Source : Le Monde


Articles similaires

Pays-Bas : scandale touchant des centres d’avortement

Pays-Bas : scandale touchant des centres d’avortement

- Avortement

La Ministre de la Santé, Edith Schippers, se dit préoccupée à propos de la situation financière de la Fondation Casa qui regroupe sept des quinze cliniques d'avortement aux Pays-Bas.   L'enquête en cours révèle une fraude à grande échelle autour de subsides qui aurtaient été indûment versés en 2015 à cette fondation. Le Nederlands Dagblad a découvert que la fraude, en cours depuis plusieurs années, consistait à facturer le prix de produits anesthésiants utilisés lors des 52.000 avortements dan...

Lire la suite

18.000 avortements en 2007

18.000 avortements en 2007

- Avortement

Dix-huit mille avortements en 2007 pour la Belgique. C'est le chiffre officiel révélé par le troisième rapport.de la Commission d'évaluation de la loi dépénalisant l'interruption de grossesse. Couvrant la période du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2007, ce document a été rendu public le 21 janvier 2009.
La loi dépénalisant l'avortement date du 13 août 1990. Elle prévoit qu'une commission puisse évaluer la façon dont la loi est appliquée par ceux qui pratiquent l'avortement.
Dès la première pag...

Lire la suite

L’Irlande se prépare à l’avortement et menace les soignants réfractaires

L’Irlande se prépare à l’avortement et menace les soignants réfractaires

- Avortement

Le 25 mai 2018 en Irlande, une majorité des votes a appuyé la dépénalisation de l'avortement. Avec un taux de participation de 64,13 %, 66,4 % ont dit 'oui' et 33,6 %, 'non'. Sept mois plus tard, le Parlement a voté une nouvelle loi qui qualifie l'avortement d'acte médical et l'autorise jusqu'à 12 semaines d'aménorrhée (10 semaines de grossesse) sans conditions, hormis un délai de réflexion de 3 jours.

S'il existe un risque grave pour la santé ou la vie de la mère, celle-ci pourra avorter jus...

Lire la suite