Dossier complet ! L'avortement en Belgique : 28 années de dépénalisation

Publié le : Thématique : Début de vie / Avortement Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Dossier complet ! L'avortement en Belgique : 28 années de dépénalisation. Où en sommes-nous ?

(...)

3. La réalité de l'avortement en Belgique
3.1 Les chiffres et leur évolution
3.2 Quelles sont les causes de détresse invoquées et pour justifier un avortement ?
3.3 Les lieux où doit être pratiqué l'avortement
3.4 Les méthodes pour procéder à un avortement
3.5 L'impossibilité d'évaluer et de contrôler la pratique de l'avortement
3.6 Les recommandations de la Commission et des établissements de soins

4. L'évolution de la pratique
4.1 L'état de détresse
4.2 Les aides proposées à la femme en détresse
4.3 L'IVG médicamenteuse
4.4 Quand des médecins annoncent ouvertement ne pas respecter la loi

5. Les propositions actuelles

6. Implications d'une sortie du Code pénal et d'une dépénalisation totale de l'avortement
6.1 Faire de l'avortement un droit : une perte d'équilibre
6.2 Les conséquences psychologiques de l'avortement : un tabou de plus en plus gênant
6.3 Ecart de l'objectif initial de réduire le nombre d'avortements
6.4 L'impact potentiel de ces réformes sur le nombre d'avortements

Conclusion


Articles similaires

Belgique: vers une sortie de l'avortement du code pénal ?

Belgique: vers une sortie de l'avortement du code pénal ?

- Avortement

Un Colloque académique intitulé « Sortir l'avortement du Code Pénal » a été organisé ce vendredi 30 septembre dans les auditoires de la VUB, à l'initiative de Centre d'Action laïque (CAL) et de son homologue néerlandophone, DeMens.nu, ainsi que par les Universités ULB et VUB.

 

L'objectif de ce colloque est, comme son titre l'indique, la sortie de l'avortement du Code Pénal au motif que l'avortement volontaire est un choix de la femme et que le maintenir dans le Code Pénal peut s'avérer culp...

Lire la suite

France et avortement : supprimer  la clause de conscience ?

France et avortement : supprimer la clause de conscience ?

- Avortement

Le rapport du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes en France et relatif à l'accès à l'avortement recommande la suppression de la clause de conscience permettant aux médecins et aux autres professionnel(le)s de la santé de ne pas pratiquer l'IVG. On connaît mal, en France, la réalité de l'utilisation de cette clause. Des inspections menées par des ARS (Agences régionales de santé) montreraient que le développement de l'offre d'IVG  pourrait être freiné dans le cas des chef(fe...

Lire la suite

Iowa : tolérer l’avortement jusqu’aux battements de cœur ?

Iowa : tolérer l’avortement jusqu’aux battements de cœur ?

- Avortement

La gouverneure de l'État américain de l'Iowa, Kim Reynolds, a promulgué vendredi 4 mai 2018 une loi qui interdit aux médecins de pratiquer l'avortement d'un embryon à partir du moment où les battements de son coeur sont détectés. À ce stade, la femme en est généralement à sa 6ème semaine de grossesse, et l'embryon à sa 4ème semaine de développement.  Le texte comprend toutefois des exceptions pour les victimes de viol et d'inceste.

Ce raccourcissement de délais est vivement reproché par l'ACL...

Lire la suite