Conséquences psychologiques de l’avortement : nouveau dossier de l'IEB

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 21/03/2011

Evoquer les conséquences psychologiques de l'avortement est complexe pour nos sociétés, car en parler conduit l'auditoire à penser que la démarche proposée revient à remettre en cause la dépénalisation de l'avortement, débat inconvenant pour les démocraties notamment belge et française.

Malgré le fait que de nombreuses femmes sont concernées par cet acte, très peu témoignent de cette expérience douloureuse et sont capables d'en parler ouvertement : il est difficile d'évoquer cette souffrance, la culpabilité, le manque d'enfant et le besoin de faire le deuil de l'enfant avorté.

S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques également disponibles sur le site, l'auteure de ce nouveau Dossier de l'IEB, évoque et décrit les différents symptômes possibles suite à un avortement. 


Articles similaires

Réforme de l'avortement en Belgique : l'IEB intervient sur la RTBF

Réforme de l'avortement en Belgique : l'IEB intervient sur la RTBF

- Avortement

A l'occasion d'un débat télévisé à la RTBF ce lundi 7 septembre, Constance du Bus, juriste à l'Institut Européen de Bioéthique, pointe les défis actuels autour de l'avortement en Belgique. Les situations de détresse des femmes enceintes en difficultés, évoquées dans les rapports de la Commission d'évaluation de l'avortement, posent la question des pressions sociales, économiques et relationnelles à l'origine de la plupart des avortements. 

Constance du Bus revient également sur l'extension du...

Lire la suite

Commission d’évaluation de l’IVG : toujours 1 avortement pour 7 naissances

Commission d’évaluation de l’IVG : toujours 1 avortement pour 7 naissances

- Avortement

Ce mardi 11 février, la Commission nationale d'évaluation de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) a présenté au Parlement fédéral les derniers chiffres sur la pratique de l'avortement, et ce, alors que les députés examinent une nouvelle proposition de loi sur l'avortement. Aux trois rapports successifs pour les années 2012-2013, 2014-2015, et 2016-2017, s'ajoutent dix-huit recommandations formulées par la majorité de la Commission, ainsi qu'un mémorandum minoritaire du Dr. Kortmann.

...

Lire la suite

Le ministre de la Justice espagnol met les choses au point sur l’avortement

Le ministre de la Justice espagnol met les choses au point sur l’avortement

- Avortement

Au sujet de la réforme de la loi sur l'avortement, le ministre espagnol de la Justice, Alberto Ruiz Gallardón, a déclaré qu'une malformation empêchant la grossesse d'aller à terme ne pourrait jamais être une raison d'avorter selon la loi espagnole. Il a affirmé que cela contredisait le principe constitutionnel qui affirme la présence de la vie dès la conception, et établissait un système dans lequel une maladie donnait aux uns moins de droits qu'aux autres. Il a ajouté que lorsque la maladie d...

Lire la suite