Belgique : Commission de contrôle de l'avortement en panne depuis 4 ans

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 01/03/2016

Dans une question publiée le 28 décembre 2015 et restée sans réponse à ce jour, la députée Anne Dedry (Ecolo-Groen) s'inquiète de la persistance de l'absence de la commission d'évaluation de la loi du 3 avril 1990 relative à l'interruption de grossesse. Cela fait maintenant 4 ans que la Commission n'a pas été reconstituée, faute de candidats, semble-t-il. La députée s'inquiète des conséquences de cette panne de la Commission, induisant qu'aucun suivi des chiffres relatifs à l'avortement ne soit effectué en Belgique. Une proposition de loi du 13 novembre 2014 avait déjà souligné les dysfonctionnements du contrôle de l'avortement tout en faisant certaines suggestions.
Consultant le rapport annuel relatif à la loi sur l'avortement des Pays-Bas, publié en octobre 2015,  Anne Dedry constate que 574 femmes résidant en Belgique se sont rendues aux Pays-Bas pour y subir un avortement. Cela pourrait s'expliquer par une législation néerlandaise beaucoup plus laxiste, puisque le délai légal d'avortement est de 22 semaines d'aménorrhée contre 14 en Belgique. Une bonne part des interruptions de grossesses tardives serait ainsi dirigée vers les cliniques néerlandaises.

Source : lachambre.be


Articles similaires

Fiche didactique n°7 : avortement

- Avortement

Fiche didactique :  1 sujet traité de façon objective - 1 recto verso  pour comprendre en peu de temps

Des définitions, des chiffres, des idées clés, en seulement 1 feuille. Outil didactique pour  enseignants et étudiants.

 

 

Fiche n° 7 : L'AVORTEMENT PROVOQUÉ

I - BREVE PRESENTATION - II. QUE DIT LE DROIT ?- III.  APPRECIATION CRITIQUE - IV.  LES CHIFFRES - ANNEE 2011

Embryon ''amas de cellules'' ou être humain ? La femme a le droit de disposer de son corps ... Le droit mis au service ...

Lire la suite

Prévenir l’avortement face à une grossesse inattendue

Prévenir l’avortement face à une grossesse inattendue

- Avortement

Face à une grossesse inattendue, la femme se trouve souvent seule et démunie, et parfois poussée vers la solution de l'avortement. C'est pour rompre ce cercle de la solitude et de la panique qu'une initiative s'est développée depuis 2009 en Flandre : « Een buddy bij de wieg ».
Les familles démunies socialement et vulnérables peuvent faire appel à un bénévole qui les accompagnera tout au long de la grossesse et jusqu'à ce que l'enfant ait un an. Le « buddy » prend contact chaque semaine avec la...

Lire la suite

Luxembourg : l’avortement  ne devrait  plus être justifié par une situation de détresse

Luxembourg : l’avortement ne devrait plus être justifié par une situation de détresse

- Avortement

Le 22 novembre 2012, la loi luxembourgeoise sur l'avortement avait été modifiée. Cette réforme facilitait notamment les conditions d'accès à l'avortement en l'autorisant pour une femme faisant état d'une situation de détresse tant physique, psychique, que d'ordre social. Ce texte de loi réformé portait une attention particulière à l'information et au conseil de la femme en établissant une double consultation obligatoire, la première avec un médecin, la seconde avec un conseiller social.
Mais a...

Lire la suite