Toutes les actualités (Belgique)

 Supprimer le filtre "Belgique"

Belgique : 2 millions d’euros remis par la Fondation Roi Baudouin pour la recherche médicale

Belgique - Belgique : 2 millions d’euros remis par la Fondation Roi Baudouin pour la recherche médicale

- Génétique

La Fondation Roi Baudouin (FRB) a récemment mis à l'honneur 34 lauréats de ses Fonds médicaux scientifiques. La Fondation a distribué plus de 2 millions d'euros en 2014 pour la recherche dans le domaine de la santé. Le prix De Beys, d'une valeur de 120.000 euros, a été remis à l'occasion de la cérémonie au professeur Eric Salmon, chef de la Clinique de la Mémoire au CHU de Liège. Il a été récompensé pour son approche innovante de la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles cognitifs. Sa méthode, développée depuis plusieurs années, part des ressources de la personne plutôt que de ses déficits.
D'autres scientifiques ont reçu des prix, bourses ou soutiens à la recherche, dans des domaines comme le vieillissement (Fonds Aline, Fonds A.B.), la cardiologie (Fonds Docteur et Madame René Tagnon) ou encore les maladies rares (Fonds Alphonse et Jean Forton, Fonds Crawhez contre la mucoviscidose, Fonds Walter Pyleman) et le sida (Fonds pour la Recherche scientifique contre le Sida).
Le finance...

Lire la suite 


Belgique - Belgique : euthanasie des enfants : nouveau dossier de l'IEB

- Euthanasie et suicide assisté

Il y a un an était promulguée la loi du 28 février 2014 « modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, en vue de l'étendre aux mineurs ». La Belgique devenait ainsi le premier et seul pays au monde à autoriser l'euthanasie de mineurs sans qu'aucune condition relative à l'âge de ceux-ci ne doive être rencontrée.
Certains s'en sont félicités, rappelant le rôle « pionnier » joué par la Belgique dans la mise en place d'un cadre légal pour l'euthanasie, présentée comme ultime « acte d'humanité » dont tout patient, majeur ou mineur, devrait pouvoir bénéficier. D'autres, en revanche, au Parlement et au sein de la société civile, se sont opposés à l'extension de la loi. Parmi ceux-ci, près de deux cents pédiatres et spécialistes de soins palliatifs pédiatriques.

De toute évidence, les questions éthiques, juridiques et médicales que suscite l'euthanasie ne sont pas moindres lorsqu'il s'agit d'accéder à une demande provenant d'un patient mineur. Un nouveau dossier de l'IEB en offr...

Lire la suite 


Belgique : échange de données médicales personnelles

Belgique - Belgique : échange de données médicales personnelles

- Liberté des institutions de soin

La plateforme eHealth, qui a pour ambition de centraliser les données médicales des citoyens, regrette qu'à ce jour, seuls 5% des patients aient donné leur autorisation.
Ce qui est ici soulevé est la très sensible question de la confidentialité de certaines données médicales. Suite à des inquiétudes émises çà et là, le cabinet la Ministre de la santé Maggie De Block tient à souligner que le plaidoyer en faveur de l'opt-in (consentement éclairé, le patient donne son accord préalable à tout échange de données médicales personnelles le concernant) n'est pas d'actualité.
Pas question d'opt-out (qui ne dit mot consent) non plus mais plutôt la volonté de « booster » l'opt-in via une campagne d'information qui vise à conscientiser le patient au sujet du consentement éclairé, précise le cabinet.
«Il s'agit d'ailleurs, en l'occurrence, de donner son accord pour échanger des données de manière digitale, pas pour les placer sur un serveur », précise le cabinet qui ajoute que les données échangé...

Lire la suite 


Belgique - Belgique : proposition de loi pour un acte de naissance pour les enfants nés sans vie ?

- Filiation

Le 20 janvier dernier, une proposition de loi (DOC 540801/001) a été déposée par Monsieur Peter Vanvelthoven et Mesdames Karin Jiroflée et Maya Detiège. Elle constate que de grandes avancées ont été faites afin de faciliter le deuil des parents d'un enfant mort à la naissance. Depuis 1999, un prénom peut être donné à l'enfant né sans vie. Les législations régionales permettent aussi son inhumation ou sa crémation dès 12 semaines en Flandre et 15 semaines à Bruxelles.
Les auteurs regrettent néanmoins que l'enfant né sans vie ne soit inscrit qu'au registre des décès et non celui des naissances, ce qui est particulièrement difficile à admettre pour les parents. Ils souhaitent dès lors qu'un enfant mort à la naissance, plus de 140 jours après sa conception (nouveau seuil de viabilité tel que défini par l'OMS), puisse être inscrit dans le registre des naissances, avec non seulement son prénom, mais aussi son nom de famille. Il serait ensuite dans un second temps également inscrit au regis...

Lire la suite 


Belgique - Belgique : Ecolo veut « révolutionner » l'Ordre des médecins

- Liberté des institutions de soin

Depuis près de 50 ans, l'Ordre des médecins n'a plus connu d'évolution majeure. Il est grand temps de moderniser l'institution, de la rendre plus transparente, plus équitable et sensible à la qualité des soins, estime le groupe Ecolo-Groen!. Pour ce faire, les députés verts proposent de l'intégrer à une nouvelle structure qui supervisera l'ensemble des ordres professionnels de la santé : le Conseil supérieur de la déontologie, une sorte de coupole qui chapeauterait un Ordre des médecins réformé mais également un Ordre des pharmaciens, des dentistes, des infirmiers ou encore des kinésithérapeutes. Et si un nouveau métier de soins venait à être reconnu, le cadre existerait ainsi pour le doter d'un ensemble de règles morales.
Ce Conseil supérieur aurait pour mission non plus de défendre la dignité de la profession, comme c'est toujours le cas pour l'Ordre des médecins créé en 1947, mais bien la qualité des soins et les relations avec le patient et aussi entre confrères.
C'est ainsi que ...

Lire la suite 


Belgique : TiGenix obtient un brevet essentiel pour des compositions de cellules souches

Belgique - Belgique : TiGenix obtient un brevet essentiel pour des compositions de cellules souches

- Génétique

TiGenix NV, une société biopharmaceutique basée à Leuven, spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies cellulaires est devenue un leader européen dans ce domaine. L'Office européen des brevets (OEB) vient de lui octroyer le feu vert concernant une composition de cellules souches dérivées de tissus adipeux. Ces cellules souches, dites mésenchymateuses, ont des capacités étonnantes de régénération et de réparation de tissus, mais aussi des capacités immunologiques. Ce sont des cellules souches adultes, ce qui, éthiquement ne pose aucun problème. Elles peuvent calmer des réactions inflammatoires non-contrôlées et sont dès lors utilisées pour traiter des maladies inflammatoires et auto-immunes. C'est ainsi que, TiGenix explore dans une étude clinique, le traitement de fistules périanales complexes chez des patients atteints de la maladie de Crohn (une maladie inflammatoire chronique des intestins). D'autres études sont également en cours pour le traitement de l'arthrite rhuma...

Lire la suite 


Belgique : plus de 204.000 déclarations de don d’organes en 2014

Belgique - Belgique : plus de 204.000 déclarations de don d’organes en 2014

- Don d'organes, de tissus et de sang

Selon les derniers chiffres communiqués, 204.324 déclarations de consentement au don d'organes ont été enregistrées en date du 18 novembre 2014 en Belgique.  Sur les dix dernières années, le nombre d'accords au prélèvement a ainsi plus que quintuplé. Les avis de refus de prélèvement ont quant à eux diminué, s'élevant à 186.612. C'est ce qu'il ressort des données du Registre national communiquées par écrit à la députée Sabien Lahaye-Battheu (Open Vld) par la ministre de la Santé publique.
Pour mémoire, la loi belge a instauré un système d'opting-out, cela signifie que tout citoyen est considéré comme donneur présumé, à moins qu'il n'ait exprimé une opposition de son vivant ou que sa famille n'accepte pas la procédure.
Alors que le nombre de déclarations de consentement est en nette augmentation, la progression des procédures de prélèvements ne suit pas strictement la même tendance. Pour que l'organe soit effectivement prélevé, le donneur doit remplir des critères très rigoureux et la ...

Lire la suite 


Belgique : la Princesse Léa au Foyer St-François à Namur

Belgique - Belgique : la Princesse Léa au Foyer St-François à Namur

- Soins palliatifs

Depuis 25 ans, le Foyer Saint François, centre de soins palliatifs qui dépend de la clinique Sainte-Élisabeth, se veut un lieu de vie et d'excellence au service des malades. Un lieu où l'on fait vivre la vie jusqu'au bout.
Le 21 janvier, le Foyer a reçu la visite de la Princesse Léa, veuve du Prince Alexandre, fils de Léopold III. Celle-ci s'y est rendue en tant que représentante du Fonds Prince Alexandre, dont la volonté est de se mettre au service des personnes fragilisées par la vie et la maladie, et que le Foyer a sollicité, comme l'a expliqué Benoît Libert, directeur général de Sainte-Élisabeth : « Tous les ans une quinzaine de patients démunis sont pris en charge, et certains ne bénéficient même pas d'une couverture sociale.»  Or « la prise en charge de ces patients représente environ 25 000€ par an. Nous avons donc sollicité le soutien du Fonds Prince Alexandre pour savoir dans quelle mesure celui-ci pouvait nous aider ».
« J'ai fait beaucoup de cliniques mais celle-ci, c'est...

Lire la suite 


Belgique : 24.360 nouvelles déclarations d'euthanasie enregistrées en 2014

Belgique - Belgique : 24.360 nouvelles déclarations d'euthanasie enregistrées en 2014

- Euthanasie et suicide assisté

Selon les chiffres du SPF Santé publique, le nombre de déclarations anticipées d'euthanasie enregistrées dans les administrations communales sur l'ensemble du territoire en 2014 s'élève à 24.360. C'est 3.946 de plus qu'un an auparavant, où 20.414 déclarations de ce genre avaient été déposées.
A noter que le taux de révision de ces déclarations est en progression (pour modifier par exemple la personne de confiance à laquelle le corps médical peut s'adresser le moment venu). 2.872 personnes ont effectué cette démarche en 2014, contre 1.579 l'année d'avant.
Une autre progression a été constatée au niveau des confirmations, une déclaration anticipée n'étant valable que pour une durée de 5 ans. L'an passé, 4.190 personnes l'ont donc confirmée, contre 1.364 en 2013. Les retraits de déclarations restent en revanche rares : 45 en 2014, contre 29 en 2013.
Source : Belga - Qu'est-ce qu'une déclaration anticipée ? Fiche didactique de l'IEB
 

Lire la suite 


Belgique : pas d’euthanasie pour Frank Van Den Bleeken

Belgique - Belgique : pas d’euthanasie pour Frank Van Den Bleeken

- Euthanasie et suicide assisté

Suite à des demandes répétées, et à l'accord intervenu en septembre dernier entre son avocat et le SPF Justice (voir bulletin du 15/09/2014), le cas de Frank Van Den Bleeken semblait devoir trouver une issue tragique en ce début d'année, puisque son euthanasie était planifiée le 11 janvier à la prison de Bruges.
Finalement, suite à la levée de boucliers suscitée par cette nouvelle, il n'en sera rien. Le médecin qui devait pratiquer cette euthanasie a en effet décidé de suspendre la procédure, tandis que le ministre de la Justice a annoncé que Frank Van Den Bleeken pourrait être transféré au centre de psychiatrie légale de Gand. De plus, des contacts ont été pris avec le secrétaire d'Etat de la Justice aux Pays-Bas dans la « perspective d'un transfert rapide vers un centre spécialisé aux Pays-Bas ».
La souffrance psychique de Frank Van Den Bleeken devrait donc aujourd'hui pouvoir être prise en charge. Le ministre de la Justice a annoncé en parallèle sa volonté de réformer la prise en ...

Lire la suite