Toutes les actualités (Belgique)

 Supprimer le filtre "Belgique"

Belgique - Belgique : mise en garde contre la pénurie de gériatres

- Soins palliatifs

Dans un communiqué de presse, le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) alerte quant au manque croissant de personnel et de moyens dans les services gériatriques.

 

Les enfants du « baby-boom » se font vieillissants, et entrent progressivement dans ce que les professionnels de la santé appellent « le profil gériatrique ». Ces personnes de plus de 65 ans pénètrent dans une étape de leur vie où leur santé est plus fragile et peut aisément basculer vers une maladie ou un affaiblissement de quelque sorte que ce soit. Ainsi, même pour des traitements non spécifiques à des personnes âgées, ces personnes doivent être prises en charge par un personnel compétent et spécialisé en gériatrie qui apportera une vigilance supplémentaire nécessaire à leur âge.

Ces services spécialisés existent déjà à travers les « équipes de liaison interne gériatrique » mises en place il y a une dizaine d'années. Elles regroupent différents professionnels de la santé, formés à « une approche gériatr...

Lire la suite 


Belgique - Belgique : soins palliatifs insuffisants pour les enfants

- Soins palliatifs

Dans un article publié dans le journal Le Soir, le 11 octobre 2015, le Docteur Christine Fonteyne, responsable de la coordination entre l'hôpital et la maison des jeunes patients à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF), interpelle les pouvoirs publics pour obtenir de plus grands moyens financiers pour les soins palliatifs pour enfants.

Cet établissement très réputé pour les soins palliatifs pédiatriques constitue une des deux seules équipes bruxelloise dans ce domaine. Sur toute la Belgique, les trois fédérations des soins palliatifs ne comptent que 5 équipes spécialisées pour les enfants, alors que la demande augmente très fortement. En effet, les avancées de la médecine permettent à beaucoup d'enfants d'échapper à la mort, même en cas de graves maladies. Mais le suivi des patients et de leurs familles requiert alors plus de besoins.

En six ans, le nombre de patients a presque triplé puisqu'en 2008, la Fédération bruxelloise des soins palliatifs accueillait 13...

Lire la suite 


Belgique - Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

- Soins palliatifs

Ce nouveau dossier de l'IEB  décrit le « modèle belge » des soins de fin de vie qui, depuis 2002, entend développer « les soins palliatifs pour tous », tout en autorisant la pratique de l'euthanasie sous certaines conditions.
Treize ans après l'introduction de ce dispositif légal, deux opinions s'affrontent : l'une consiste à affirmer que la dépénalisation de l'euthanasie a véritablement permis le développement des « soins palliatifs et continus », l'autre, à l'inverse, souligne que la banalisation de l'euthanasie phagocyte et dénature peu à peu la culture palliative, axée en principe sur l'accompagnement à la mort sans jamais la provoquer.
Après avoir exploré l'évolution de la philosophie palliative en Belgique, il convient de s'interroger sur les conséquences de cette approche « intégrale », tant pour le bien-être des patients, que pour la pratique des médecins et la prise en charge de la fin de vie dans les institutions de soins. 

Télécharger le Dossier ICI

Lire la suite 


Belgique - Obtenir la Carte de Fin de vie de l'IEB

- Santé mentale

La presse belge et étrangère parle de la Carte de Fin de vie de l'Institut Européen de Bioéthique. Au vu du succès croissant de la demande, nous en sommes à la cinquième réédition depuis 2008.

Pourquoi la demander ?
Il est toujours difficile de penser à notre propre mort. N'avons-nous pas peur d'aborder ce sujet avec nos proches et parfois notre médecin ?
Cette Carte permet de réaffirmer notre confiance dans le médecin et de refuser autant l'acharnement thérapeutique que le comportement euthanasique.
Une Carte à garder sur vous. Découvrez-la (en la téléchargeant sur le site) et n'hésitez pas à la faire connaître autour de vous.
Pour obtenir des exemplaires de cette carte, merci de nous envoyer une enveloppe pré-adressée et timbrée à votre nom à l'Institut Européen de Bioéthique - 1 rue de la Pépinière -  Bruxelles

Lire la suite 


Belgique - Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

- Soins palliatifs

Dans le cadre des « Jeudis de l'hémicycle », la Fédération des soins palliatifs et continus en région bruxelloise a tenu le 4 juin 2015, à exprimer au Parlement son inquiétude et sa préoccupation concernant l'état des soins palliatifs belges, spécialement à Bruxelles. Sa présidente Dominique Bouckenaere a en effet expliqué que le nombre de demandes d'admission en service de soins palliatifs augmente de manière considérable, ayant même doublé en l'espace de cinq ans dans les deux grands hôpitaux spécialisés bruxellois.
La croissance des demandes est telle, que les hôpitaux se retrouvent dans la situation délicate de devoir établir des listes d'attente voire de refuser des patients. Le manque de formation des médecins, notamment des médecins généralistes, ainsi que du personnel soignant dans les structures telles que les maisons de repos et de soins a également été pointé du doigt.
L'ensemble des acteurs en soins palliatifs espèrent que cette intervention aura suffisamment sensibilisé ...

Lire la suite 


Belgique : élargir la définition des soins palliatifs

Belgique - Belgique : élargir la définition des soins palliatifs

- Soins palliatifs

Une proposition de loi déposée par Mesdames Els Van Hoof et consort, modifiant la loi du 14 juin 2002 et visant à élargir la définition existante des soins palliatifs afin que ceux-ci soient mieux intégrés dans les soins de santé, a récemment été déposée à la Chambre des représentants belge.
Selon le texte de cette proposition, tout patient doit pouvoir bénéficier de soins palliatifs lorsqu'il se trouve à un stade avancé ou terminal d'une maladie grave, évolutive et mettant en péril le pronostic vital, et ce, quelle que soit son espérance de vie. Les soins palliatifs doivent être prodigués en fonction des souhaits et des besoins du patient en matière de soins et seront de préférence déjà initiés pendant le traitement. Outre l'aspect physique, une attention suffisante doit également être accordée aux aspects psychiques, sociaux et moraux. À cet égard, les auteurs remplacent la notion de « moral » par la notion de « spirituel et existentiel ».
En outre, la proposition impose également ...

Lire la suite 


Belgique : prélèvement d’organes après euthanasie : une nouvelle catégorie

Belgique - Belgique : prélèvement d’organes après euthanasie : une nouvelle catégorie

- Don d'organes et euthanasie

Le prélèvement d'organes est réglementé et contrôlé de façon stricte dans nos pays. Depuis plus de 15 ans, la Belgique se trouve parmi les 3 pays du monde comptant le plus grand nombre de donneurs d'organes post-mortem (entre 25 et 30 par million d'habitants). Ce résultat est la conséquence de la loi belge de type « opting-out » (qui ne dit mot consent), de la motivation des équipes médicales et paramédicales, et des diverses politiques d'information de la population sur l'importance du don d'organe.
Dans certains cas, un prélèvement après un arrêt cardiaque est envisageable. La classification de Maastricht prévoit 4 situations :
Catégorie I : arrêt cardiaque sur le lieu de l'accident ou à domicile.
Catégorie II : arrêt cardiaque à l'arrivée à l'hôpital et échec des manoeuvres de réanimation.
Catégorie III : arrêt thérapeutique programmé.
Catégorie IV : arrêt cardiaque chez un sujet dont la mort cérébrale a été diagnostiquée.
Forte de son expérience, non seulement en matière de trans...

Lire la suite 


Belgique: vers une nouvelle extension de l’euthanasie ?

Belgique - Belgique: vers une nouvelle extension de l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Reprenant les textes déjà déposés lors de la précédente législature, trois propositions de loi (déposées par Mme Karin Jiroflée et consorts, sp.a ) modifiant la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie viennent d'être déposées à la Chambre des députés belge, sans qu'un agenda précis ne soit pour l'heure évoqué.
La première proposition (Doc 54 1013/001) vise à autoriser l'acte d'euthanasie pour le patient incapable d'exprimer sa volonté qui est inconscient ou qui est, dans le cadre d'une affection cérébrale non congénitale, à un stade avancé tel qu'il se trouve dans l'état physique ou psychique qu'il a décrit dans sa déclaration.
La deuxième proposition (Doc 54 1014/001) vise à modifier la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie en ce qui concerne la durée de validité de la déclaration anticipée. Alors qu'à l'heure actuelle, une telle déclaration est valable pour une durée de 5 ans, les auteurs de la proposition souhaitent lever la limitation dans le temps de la validité de la dé...

Lire la suite 


Belgique : utiliser Facebook pour trouver un donneur d'organes ?

Belgique - Belgique : utiliser Facebook pour trouver un donneur d'organes ?

- Don d'organes, de tissus et de sang

Découragé face au nombre de personnes en attente d'un don d'organe (1248 patients), un père de famille de Flandre âgé de 39 ans, Marien, et dont la vie dépend d'un don de rein, a pris les choses en mains il y a 4 mois. Doué en communication, Marien a fait un appel, via les réseaux sociaux, afin de se trouver un donneur compatible, âgé entre 18 et 45 ans, parmi ses « amis » Facebook.
Moins d'un mois après, 8 personnes se sont manifestées et se sont dit prêtes à lui donner l'un de leurs reins. Toutefois, les médecins du Centre universitaire de Leuven chargés des transplantations, ont refusé de procéder au prélèvement et à la transplantation arguant que cela posait non seulement des questions éthiques et de « justice sociale » par rapport aux autres personnes en attente, mais surtout qu'il y avait un cadre légal strict relatif au don d'organes en Belgique. Celui-ci exige en effet que l'anonymat du donneur soit préservé, sauf s'il s'agit de proches ou de membres de la famille. Steven Ver...

Lire la suite 


Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

Belgique - Belgique : euthanasies récurrentes de malades psychiatriques

- Euthanasie et suicide assisté

Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques. "Les patients maniaco-dépressifs sont, dans leur phase maniaque, capables des choses les plus improbables », a évoqué le professeur Distelmans. « Ils peuvent vider leur compte en banque, partir en week-end dans un hôtel cinq étoiles ou encore acheter plusieurs voitures en une seule journée. A ce moment-là, ils ne sont pas conscients de leurs actes. Lorsqu'arrive la phase dépressive, ils sont pris d'un grand épuisement physique et moral qui peut conduire à demander l'euthanasie."
Entre 50 et 60 de ces patients ont été euthanasiés tant en 2013 qu'en 2014. "Cela représente 2 à 3% des 1.924 personnes qui ont été euthanasiées l'année dernière. En général, ce ne sont pas des personnes très âgées. Mais elles ne se sentent pas bien dans ce monde", indique le professeur.
L'ULteam, un projet des universités de Bruxelles (VUB) et de Gand (UGent), basé à Wemmel, et qui se char...

Lire la suite