Début de vie (Belgique)

 Supprimer le filtre "Belgique"

Belgique Fausse couche : un nouveau « congé de circonstance » pour les couples dès le début de la grossesse

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 2 min.

Fausse couche : un nouveau « congé de circonstance » pour les couples dès le début de la grossesse

« D’après des études, près de 30 % des femmes risquent de souffrir de stress post-traumatique un mois après avoir perdu leur enfant à naître. Je ne veux pas l'ignorer ». Cette réalité, soulignée par la ministre de la Fonction publique, Petra de Sutter, nécessitait une meilleure reconnaissance de la douleur des femmes et des couples confrontés à cette épreuve. Jusqu’à présent, les femmes qui subissaient une fausse couche avant 180 jours de grossesse (6 mois) ne bénéficiaient que d’un congé mala...

Lire la suite 

Réforme du Code pénal belge : la « perte de grossesse » considérée comme une atteinte à l’intégrité de la personne

Dans le nouveau Code pénal, la « perte de grossesse », survenue avec ou sans intention de la provoquer, relève des « actes de violence » entrainant une atteinte à l’intégrité du troisième degré. Contrairement à l’ancien Code, l’intention de causer la perte de grossesse est désormais prise en compte (Art. 214). Cette infraction est passible d’une peine de niveau 4 (contre une peine de niveau 3 si l’auteur des faits n’avait pas l’intention de provoquer la perte de grossesse). L’article 215 prévo...

Lire la suite 

Belgique Repousser ou supprimer la ménopause grâce à la cryoconservation du tissu ovarien ?

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 2 min.

Repousser ou supprimer la ménopause grâce à la cryoconservation du tissu ovarien ?

Aux premiers jours de 2024, la prestigieuse revue scientifique American Journal of Obstetrics & Gynecology publiait les résultats d’une étude visant à déterminer la faisabilité d’une cryoconservation du tissu ovarien, dans le but de retarder la ménopause. « Pour la première fois dans l’histoire de la médecine, nous avons la capacité de retarder ou de supprimer potentiellement la ménopause...

Lire la suite 

Belgique France France et Belgique : l’avortement demeure l’icône des combats idéologiques

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 3 min.

France et Belgique : l’avortement demeure l’icône des combats idéologiques

Ce projet soulève notamment l’opposition de nombreux professionnels de santé qui voient dans cette constitutionnalisation de l’avortement, une menace directe sur leur liberté de conscience. Dans l’hypothèse où cette constitutionnalisation de l’avortement aurait lieu, le Professeur en chirurgie pédiatrique et néonatale Emmanuel Sapin appelle à consacrer également dans la Constitution le droit des soignants à l’objection de conscience en matière d’avortement. Il sollicite à cet égard l’intervent...

Lire la suite 

Belgique Belgique : la PMA post mortem possible jusqu’à 5 ans après le décès du conjoint

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 2 min.

Belgique : la PMA post mortem possible jusqu’à 5 ans après le décès du conjoint

La plupart des centres de PMA n’acceptent pas de prendre en charge ce genre de demandes très particulières : « Dans les PMA post mortem, c’est un projet qui a été pensé comme un projet de couple, qui n’a pas pu se faire, mais où l’ombre du partenaire est là, et tellement là que l’enfant sera issu de ce partenaire mort », explique Candice Autin, gynécologue et responsable du...

Lire la suite 

Belgique PMA : la justice belge contraint un donneur anonyme présumé de passer un test ADN

Auteur / Source : L. Vanbellingen Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 4 min.

PMA : la justice belge contraint un donneur anonyme présumé de passer un test ADN

C’est précisément cette quête des origines qui a poussé une femme belge, née d’une PMA avec donneur anonyme, à tenter de rechercher l’identité de son père biologique. Dans un premier temps, « Madame X » (pseudonyme retenu dans le communiqué de presse du tribunal) multiplie ainsi les démarches auprès des banques d’ADN commerciales (telles que MyHeritage) offrant leurs services sur...

Lire la suite 

La gestation pour autrui est « éthiquement acceptable » selon le Comité consultatif de bioéthique de Belgique

Le Comité prend appui sur le principe d’autonomie personnelle des parents d’intention et leur droit au respect de la vie privée et familiale, ainsi que sur la maîtrise corporelle de la « femme gestatrice » (le Comité préfère cette expression à celle de « mère porteuse », problématique selon lui car elle maintient un lien entre grossesse et maternité). L’invocation du principe...

 Fichier PDF  Lire la suite 

Avortement en Belgique : beaucoup de questions demeurent après l’audition du comité interuniversitaire chargé de son évaluation

Ce mardi 18 avril, le “Comité interuniversitaire multidisciplinaire” qui avait été chargé par le gouvernement d'évaluer la législation en matière d'avortement a présenté les conclusions de son rapport aux parlementaires. Ces derniers ont eu l’occasion de commenter les recommandations émises par le Comité, en particulier l’élargissement du délai légal pour avorter...

Lire la suite 

Belgique Pourquoi marcher pour la vie en 2023 ?

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 1 min.

Pourquoi marcher pour la vie en 2023 ?

Cette initiative résonne particulièrement en Belgique où l’actualité bioéthique est préoccupante. Alors que certains militants et parlementaires voudraient élargir encore les conditions pour accéder à l’euthanasie, d’autres proposent de repousser les délais pour pratiquer un avortement et d’inscrire cette pratique dans la Constitution (voy. Actualité IEB). Pour aider chacun à prendre...

Lire la suite 

Belgique Recommandations du comité académique sur l'avortement en Belgique

Auteur / Source : IEB Publié le : Thématique : Début de vie Actualités Temps de lecture : 7 min.

Recommandations du comité académique sur l'avortement en Belgique

Le document reprend les conclusions d’une année de travail d’un groupe d’experts académiques désignés par les recteurs des 7 universités belges en charge d’un cursus complet de médecine. Constitué à la demande du gouvernement fédéral, le comité se compose de 7 membres (1 par université), eux-mêmes secondés par 28 autres experts répartis en 4 groupes de travail. Selon...

 Fichier PDF  Lire la suite