Début de vie (Belgique) > Gestation pour autrui

 Supprimer le filtre "Belgique"

Belgique Le replay du webinaire "Bioéthique en Belgique 2022" est en ligne !

Auteur / Source : Institut Européen de Bioéthique Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 1 min.

Le replay du webinaire "Bioéthique en Belgique 2022" est en ligne !

Vous n'avez pas pu participer à notre dernier webinaire ? Offrez-vous une séance de rattrapage, le replay est en ligne ! Bioéthique en Belgique : perspectives pour 2022 A l'aube de cette nouvelle année, l'IEB vous propose une conférence en ligne : Bioéthique en Belgique : Etat des lieux et perspectives pour 2022 Se dirige-t-on vers une légalisation de la gestation par autrui en Belgique ? Après vingt ans, quelles perspectives pour la loi euthanasie ? Quels sont les nouveaux enjeux éthique...

Lire la suite 

Belgique Encadrer pour mieux contrôler ? Les chrétiens-démocrates flamands ouverts à la GPA non-commerciale

Auteur / Source : Institut Européen de Bioéthique ; De Standaard (15/11/21) ; La Libre (16/11/21) Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 10 min.

Encadrer pour mieux contrôler ? Les chrétiens-démocrates flamands ouverts à la GPA non-commerciale

Au sein du Parlement fédéral belge, le climat se montre de plus en plus favorable à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA) non-commerciale. Le parti chrétien-démocrate flamand (CD&V), qui s'était jusqu'alors limité à vouloir interdire la GPA commerciale, a annoncé au début de la semaine être ouvert à un encadrement de la pratique des mères porteuses moyennant certaines conditions. Il rejoint en cela l'appel de la gauche flamande (Vooruit) en septembre dernier, qui souhaite faire ava...

Lire la suite 

Belgique GPA : le salon de "vente d'enfants" de retour à Bruxelles ce week-end

Auteur / Source : Institut Européen de Bioéthique Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 4 min.

GPA : le salon de "vente d'enfants" de retour à Bruxelles ce week-end

Le salon vise à proposer à des adultes (en particulier des couples d'hommes, mais également des célibataires) de conclure un contrat avec une mère porteuse, dont le choix se fait sur catalogue, afin d'obtenir la livraison d'un enfant. Le prix d'une telle transaction varie entre 90.000 et 160.000 euros, tenant compte des nombreux intermédiaires commerciaux impliqués (agences, cliniques, avocats, etc.). Plusieurs agences de GPA prévoient par ailleurs la possibilité de choisir le sexe du bébé fai...

Lire la suite 

Demain : manifestation à Bruxelles contre la promotion de la GPA commerciale

A Bruxelles, les 21 et 22 septembre prochains, des entreprises américaines proposeront sur catalogue un éventail de femmes qui acceptent de porter un enfant contre rémunération pour le remettre ensuite aux commanditaires à la naissance. Des adultes belges et étrangers verront ainsi s'offrir la possibilité de commander la gestation et la délivrance d'un enfant pour un prix situé entre 80.000 et 150.000 euros. C'est la cinquième année de suite que ces organisations promeuvent en Belgique la gest...

Lire la suite 

Des entreprises américaines de vente d’enfants s’invitent pour la cinquième fois à Bruxelles

A Bruxelles, les 21 et 22 septembre prochains, des entreprises américaines et canadiennes proposeront sur catalogue un éventail de femmes qui acceptent de porter un enfant contre rémunération pour le remettre ensuite aux commanditaires à la naissance. Des adultes belges et étrangers verront ainsi s'offrir la possibilité de commander la gestation et la délivrance d'un enfant pour un prix situé entre 80.000 et 150.000 euros. C'est la cinquième année de suite que ces organisations promeuvent en B...

Lire la suite 

Belgique Proposition de loi sur la "maternité de substitution"

Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 2 min.

Proposition de loi sur la "maternité de substitution"

Le 4 mai 2011, une proposition de la loi a été déposée ( Doc 53 1429/001 Mme Nahima Lanjri et consorts) devant la Chambre des représentants afin de rendre pénalement répréhensible la commercialisation de la maternité de substitution. Les auteurs constatent que de plus en plus d'enfant nés d'une mère porteuse deviennent l'objet d'intérêts commerciaux. Les auteurs souhaitent réaffirmer le principe que l'enfant n'est pas une marchandise et souhaitent dès lors voir interdire toute transaction comm...

Lire la suite 

Enfant né d'une mère porteuse ukrainienne pour deux hommes homosexuels

Le ministre des Affaires étrangères, Steven Vanackere, a octroyé un passeport au fils adoptif d'un couple homosexuel belge, conçu avec l'aide d'une mère porteuse en Ukraine conformément au jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles. Le couple d'homosexuels avait introduit  une demande en vue d'obtenir un passeport et un visa qui permettraient à leur fils adoptif, âgé de deux ans, de venir en Belgique. L'enfant réside actuellement en Ukraine. « Suite au récent jugement du...

Lire la suite 

Belgique België : moet het draagmoederschap gelegaliseerd worden?

Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 0 min.

België : moet het draagmoederschap gelegaliseerd worden?

De bedoeling van dit themadossier is om een beknopte stand van zaken op te maken van de belangrijkste argumenten in het debat rond het draagmoederschap.  (Dossier aussi disponible en français)

Lire la suite 

Mères porteuses : proposition de loi pour légaliser cette pratique en Belgique

Reprenant le texte d'une proposition déjà déposé au Sénat le 24 septembre 2007 (doc. Sénat, nº 4-193/1 - SE 2007), M. Bart Tommelein et consorts proposent d'interdire par principe toute convention de grossesse de substitution en raison des risques trop élevés de dommages corporels et psychiques chez la mère porteuse, sa famille, les parents demandeurs et l'enfant. Le texte proposé prévoit néanmoins de larges exceptions pour les femmes dont la stérilité est attestée par un médecin gynécologue o...

Lire la suite 

Belgique Mères porteuses indiennes : le Consulat de Belgique réagit.

Publié le : Thématique : Début de vie / Gestation pour autrui Actualités Temps de lecture : 1 min.

Mères porteuses indiennes : le Consulat de Belgique réagit.

Huit pays de l'UE, dont la Belgique, ont demandé aux cliniques indiennes de ne plus accepter les clients européens en quête d'une mère porteuse, rapporte The Times of India. Les consulats de Belgique, de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne, d'Espagne et de République tchèque ont écrit à une dizaine de cliniques de Bombay la semaine dernière pour leur demander de réorienter leurs citoyens en quête de mère porteuse vers leur consulat avant d'entamer toute procédure. Cette déc...

Lire la suite