Tous les dossiers

Euthanasie pour souffrance psychique : synthèse de l'Avis 73 du CCBB

Belgique - Euthanasie pour souffrance psychique : synthèse de l'Avis 73 du CCBB

- Euthanasie et suicide assisté

Le Comité consultatif de Bioéthique de Belgique a publié en décembre 2017 un avis sur l'euthanasie de patients hors phase terminale, affectés d'une souffrance psychique avec ou sans affection médicale (psychiatrique ou autre) sous-jacente.

Dans cet avis, le Comité répond en 75 pages aux questions posées en 2011 par Madame Laurette Onckelinkx, à l'époque Ministre de la Santé publique.

L'avis rendu 6 ans plus tard, reprend les points de consensus, mais également les dissensions divisant encore les membres du Comité. Et si la difficulté de ses membres à trouver des consensus sur les sujets les plus sensibles soulignait la probable incapacité de la loi euthanasie à pallier les écarts d'interprétation et les dysfonctionnements dans son application?

Sur le terrain, cela fait plusieurs années que des praticiens se mobilisent pour dénoncer ces dysfonctionnements chroniques. Les appels à une réévaluation profonde de la loi euthanasie se font insistants. L'avis offre aujourd'hui aux politi...

 Fichier PDF  Lire la suite 


La question des gamètes dans la procréation médicalement assistée en Belgique

Belgique - La question des gamètes dans la procréation médicalement assistée en Belgique

- Procréation médicalement assistée

Alors que de plus en plus d'articles de presse et de forums promeuvent le don de gamètes comme l'espoir offert à toute personne qui le désire d'avoir un enfant, il est important de se demander si, réellement, il en va des gamètes comme de tout produit de consommation.
En ce qu'elles permettent de donner naissance à une vie, sont-elles vraiment des cellules comme les autres ? Autrement dit, quelle importance donnons-nous à notre corps et à nos propres gènes ?

Aujourd'hui, nombre d'enfants issus d'un don de gamètes réagissent et veulent savoir d'où ils viennent et qui ils sont. Quelle place a donc l'intérêt de l'enfant ici ?
La législation belge, dans ce domaine, se veut très libérale. Quel est le régime dévolu au don de gamètes ? Si donner ses gamètes et faire appel à un donneur entraînent des conséquences non négligeables sur ceux qui y recourent ainsi que sur les enfants qui en sont issus, il appartient à toute la société d'évaluer les impacts de ces dons pas comme les autres.

De ...

 Fichier PDF  Lire la suite 


La Procréation Médicalement Assistée en Belgique

Belgique - La Procréation Médicalement Assistée en Belgique

- Procréation médicalement assistée

Depuis 1978, année de naissance du premier bébé né par fécondation in vitro, le nombre d'enfants conçus de cette manière s'élève à 5,4 millions dans le monde entier. La grande majorité des traitements de PMA est réalisée en Europe. En 2014, il y eut 707.171 cycles entrepris sur le continent, donnant lieu à 146.232 naissances.

Les techniques de procréation médicalement assistée se sont beaucoup développées depuis 40 ans en Belgique, pays pionnier dans la pratique. Il compte aujourd'hui 18 centres de Procréation Médicalement Assistée (PMA), soit un par hôpital universitaire et un centre non-universitaire par province et 16 banques d'ovocytes et de sperme.

En 2014, 33.790 cycles de PMA ont été entrepris, ce qui a conduit à 5.774 naissances, soit 4,6% du total des naissances. En comparaison, aux Etats-Unis, les enfants conçus en 2015 par FIV représentent 1,7% du nombre total des naissances6, soit 67.818 nourrissons. Au Japon, ce chiffre atteint 5% des naissances !

A l'heure où la Fran...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Les bébés "à-trois-parents"

Les bébés "à-trois-parents"

- Procréation médicalement assistée

La presse s'est récemment fait écho de cette nouvelle prouesse biomédicale permettant la naissance d'un enfant après le transfert du « noyau » d'un ovule dans un autre.

Objectif ? Permettre à une femme porteuse d'une maladie mitochondriale sévère de transmettre à l'enfant conçu ses gènes, sans prendre toutefois le risque de lui transmettre en même temps la maladie qui l'accable. Quelques mois après la naissance d'un premier bébé du genre, le succès semble total. Mais des questions sanitaires et éthiques restent toutefois sans réponse.

Cette « première médicale », aboutissement de méthodes déjà anciennes, est le fait d'une équipe new-yorkaise qui a toutefois préféré agir hors-frontière, en l'occurrence à Mexico. Faute de législation, cette technique a aussi été employée en Ukraine en vue d'améliorer les techniques de fécondation in vitro. Le parlement anglais l'a autorisée dans sa législation le 3 février 2015. A l'heure ou le Conseil de l'Europe réfléchit à une recommandation sur «...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Structure et évolution des soins palliatifs en Belgique

Belgique - Structure et évolution des soins palliatifs en Belgique

- Soins palliatifs

La Belgique a la réputation d'avoir une bonne structure de soins palliatifs, plaçant le patient au centre du soin.

Une étude récente reprend un classement des pays européens sur la base du développement de leurs soins palliatifs: la Belgique y figure à la seconde place. Cette place est-elle justifiée ?
Comment l'offre des soins palliatifs est-elle organisée ? Quelles sont les  structures accompagnantes sur le terrain mais aussi au niveau politique ?

Deux autres dossiers déjà publiés permettent au lecteur de clarifier les termes « euthanasie », « soins palliatifs » et « acharnement thérapeutique », termes qui sont souvent source d'ambiguïtés.

Accompagner la personne en fin de vie : repères éthiques

Le modèle belge des "Soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

 Fichier PDF  Lire la suite 


Le droit de connaître ses origines

Le droit de connaître ses origines

- Filiation

Si le questionnement sur les origines n'est pas neuf, jamais il n'a été posé avec autant de force. Sous l'impulsion d'études menées en sciences sociales et psychologiques, la question de la recherche des origines suscite désormais de nombreux débats  également dans le monde juridique et on assiste à une véritable revendication d'un droit d'accéder à ses origines. 

Pourquoi ce débat a-t-il quitté la sphère de l'intime et du privé pour se poser dans l'espace public ?

Ce sont les adoptés, devenus adolescents ou adultes, qui sont, d'une certaine manière, à « l'origine des questions sur les origines ». Ces questions sont en effet apparues dans l'espace public au travers de paroles d'adoptés qui ont ressenti le besoin de raconter leurs vécus intimes, leurs constructions, leurs difficultés, au regard de leur situation d'enfants adoptés. 

 Fichier PDF  Lire la suite 


La liberté des institutions de soins eu égard à la pratique de l'euthanasie

Belgique - La liberté des institutions de soins eu égard à la pratique de l'euthanasie

- Liberté des institutions de soin

Des voix s'élèvent régulièrement pour proclamer que « la loi sur l'euthanasie doit être appliquée partout en Belgique » ou que « les institutions refusant cette pratique en leurs murs bafouent la loi ».

Il est certain que partout où l'euthanasie est pratiquée, il y a lieu de se conformer aux conditions de fond et de procédure prévues par la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie. C'est seulement si ces conditions sont rigoureusement respectées que l'acte d'euthanasie perd son caractère infractionnel. Dans le cas contraire, l'auteur du geste létal serait passible de poursuites pénales du chef d'homicide volontaire, voire d'assassinat.

Par contre, il ne va pas de soi que l'euthanasie doit être pratiquée partout, au sein de toutes les institutions de soins, et que toute forme de résistance institutionnelle équivaut à un refus d'appliquer la loi. On ne saurait affirmer sans nuance que l'adoption d'une « politique institutionnelle » visant à restreindre ou interdire la pratique de l...

 Fichier PDF  Lire la suite 


CRIPR-CAS9 : quand l'Arlésienne refait surface ou le retour de la thérapie génique

CRIPR-CAS9 : quand l'Arlésienne refait surface ou le retour de la thérapie génique

- Génétique

Elle a été portée dès le début des années '80 par les premiers triomphes de la biologie moléculaire, attendue comme la solution nette et définitive par tous deux qui devaient leur pathologie à une mutation unique, par tous ceux dont le cancer semblait devoir son existence au dérapage d'un proto- ou d'un anti-oncogène ; et par extension, par tous ceux qui pensaient qu'on allait enfin se montrer maître d'un génome hérité sans choix de ses père et mère.

  Quelques essais fondateurs ont tourné court. Normal : on avait sans doute brûlé quelques étapes essentielles. Le succès devait être pour demain. Mais les lendemains successifs ont tardé à faire poindre les victoires attendues. Le temps a passé. La désillusion a grandi ; à tel point que la « thérapie génique » - puisque c'est d'elle qu'il s'agit - a été déclarée en état de mort clinique dans les toutes premières années du XXIe siècle. On avait rêvé. On y avait cru. On en avait parlé plus qu'on ne l'avait vu agir. Trop beau, trop comple...

 Fichier PDF  Lire la suite 


L'"Affaire Vincent Lambert" : jalons d'une saga judiciaire

France - L'"Affaire Vincent Lambert" : jalons d'une saga judiciaire

- Euthanasie et suicide assisté

Vendredi 20 novembre 2015, les membres de la famille de Vincent Lambert ont rencontré séparément la juge des tutelles du tribunal de Reims, en vue de la désignation d'un tuteur pour Vincent Lambert, conformément à la demande du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Reims.
Alors que l'affaire Lambert semble commencer à sortir d'une impasse, il est opportun de revenir sur les méandres de cette médiatique affaire
Quels sont les acteurs ? Quels sont les enjeux ? Pourquoi la vie de Vincent Lambert a-t-elle été soumise à tant de décisions de justice ?

L'Institut Européen de Bioéthique, effectue dans ce nouveau dossier, une approche innovante de la situation, en reprenant clairement les différentes étapes de la procédure, enrichies des arguments juridiques et médicaux nécessaires à la compréhension de cette situation personnelle, familiale et sociétale complexe.

Une synthèse méthodique de ce que l'on nomme couramment "L'affaire Lambert" permettra de comprendre les tenants et les about...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux"  dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

Belgique - Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

- Soins palliatifs

Ce nouveau dossier décrit le « modèle belge » des soins de fin de vie qui, depuis 2002, entend développer « les soins palliatifs pour tous », tout en autorisant la pratique de l'euthanasie sous certaines conditions.

Treize ans après l'introduction de ce dispositif légal, deux opinions s'affrontent : l'une consiste à affirmer que la dépénalisation de l'euthanasie a véritablement permis le développement des « soins palliatifs et continus », l'autre, à l'inverse, souligne que la banalisation de l'euthanasie phagocyte et dénature peu à peu la culture palliative, axée en principe sur l'accompagnement à la mort sans jamais la provoquer.
Après avoir exploré l'évolution de la philosophie palliative en Belgique, il convient de s'interroger sur les conséquences de cette approche « intégrale », tant pour le bien-être des patients, que pour la pratique des médecins et la prise en charge de la fin de vie dans les institutions de soins.

 
 

 Fichier PDF  Lire la suite