Le téléthon et l'embryon: reprendre la main

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Recherche sur les embryons

Études

Publié le : 28/06/2010

Auteur / Source : P.-O. Arduin

Le questionnement aujourd'hui bien connu sur l'orientation d'une partie des dons récoltés par le Téléthon en faveur de la recherche sur l'embryon a pris lors des dernières éditions une ampleur nationale, agitant durablement le monde de la bioéthique française. Ce qu'il est convenu d'appeler la controverse du Téléthon a permis, contre toute attente et avec une audience inédite, l'émergence dans l'espace public de problématiques éthiques qui étaient jusque là restées confinées à des cénacles de spécialistes. Il est notoire en effet qu'en dehors de quelques parlementaires maîtrisant peu ou prou le sujet, la loi bioéthique du 6 août 2004, révisant celle de 1994, fut acquise à l'époque sans grands débats.

« Événement politique1 », « cristallisation bioéthique2 », la polémique sur le Téléthon a en effet concentré des interrogations liées à de nombreux enjeux gravitant autour de la biomédecine appliquée à l'embryon. Parmi celles qui ont surgi avec force, j'en retiendrai particulièrement deux, emblématiques de la réflexion bioéthique contemporaine.

  • recherche
  • diagnostic préimplantatoire
  • naissance handicapée
  • embryon

Articles similaires

Congélation, implantation, adoption d’embryons

Congélation, implantation, adoption d’embryons

- Procréation médicalement assistée

Est-il normal et acceptable de congeler des embryons humains ?

C'est pour augmenter l'efficacité des diverses techniques de reproduction médicalement assistée que l'on a commencé à congeler des embryons humains. Cela permet de ne pas « obliger » les femmes à subir des prélèvement répétés d'ovocytes, au cas où la première implantation n'aurait pas réussi ou lorsqu'elles désirent une nouvelle fécondation.

Si l'on ne considère ces cellules embryonnaires que comme un matériau biologique, un embr...

Lire la suite

Statut de l'embryon: la question interdite !

Statut de l'embryon: la question interdite !

- Embryons

Statut et nature ? II n'est pas anodin de poser une question telle que celle du statut de l'embryon. Pareille interrogation commande en effet de s'interroger sur sa nature. Car, si le statut de l'embryon est composé des règles qui lui sont applicables, il ne peut s'agir d'un ensemble de dispositions juxtaposées mais d'un corps de règles cohérent découlant de ce qu'est l'intéressé, c'est-à-dire de sa nature. Si l'embryon n'a pas de statut en droit français c'est parce que la question de sa natu...

Lire la suite

France / Bébé médicament / réexamen de la loi ?

France / Bébé médicament / réexamen de la loi ?

- Procréation médicalement assistée

Le législateur reviendra-t-il sur sa décision lors du réexamen de la loi de bioéthique en 2010 ?
« Bébé-médicament » ou « bébé-instrument » ? Le bébé-médicament désigne un enfant conçu dans le but de guérir un frère ou une soeur aîné souffrant d'une maladie génétique familiale grâce aux cellules souches prélevées dans le sang du cordon ombilical recueilli à sa naissance. En France, le décret du 23 décembre 2006 stipule que la technique, qui met en oeuvre un double diagnostic préimplantatoir...

Lire la suite