L’impossible adoption des bébés Thalys

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Procréation médicalement assistée

Études

Publié le : 27/01/2015

Auteur / Source : Aude MIRKOVIC

Un enfant conçu par PMA réalisée à l'étranger est-il adoptable par la conjointe de sa mère biologique ? Un TGI vient de répondre par la négative. Les juges ont considéré que priver délibérément un enfant de son père pour le rendre adoptable, réalise un détournement de l'institution de l'adoption. Et ont rejeté cette adoption sur le fondement de la fraude à la loi.

Retour sur cette décision d'espèce.
TGI Versailles, 29 avril 2014

  • PMA
  • adoption
  • co maternité

Articles similaires

Congélation, implantation, adoption d’embryons

Congélation, implantation, adoption d’embryons

- Procréation médicalement assistée

Est-il normal et acceptable de congeler des embryons humains ?

C'est pour augmenter l'efficacité des diverses techniques de reproduction médicalement assistée que l'on a commencé à congeler des embryons humains. Cela permet de ne pas « obliger » les femmes à subir des prélèvement répétés d'ovocytes, au cas où la première implantation n'aurait pas réussi ou lorsqu'elles désirent une nouvelle fécondation.

Si l'on ne considère ces cellules embryonnaires que comme un matériau biologique, un embr...

Lire la suite

France: nouvelle clause de conscience

France: nouvelle clause de conscience

- Clauses de conscience

Jusqu'ici, le droit de la santé ne prévoyait que deux clauses de conscience concernant l'avortement et la stérilisation. Depuis l'adoption par le Parlement de la loi du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique, la France est devenue l'un des rares pays européens à s'être doté d'une clause de conscience en matière de recherche scientifique. Explications.

Lire la suite