Conséquences psychologiques de l’avortement

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Dossiers

Publié le : 14/03/2011

Auteur / Source : Laetitia Pouliquen

Evoquer les conséquences psychologiques de l'avortement est complexe pour nos sociétés, car en parler conduit l'auditoire à penser que la démarche proposée revient à remettre en cause la dépénalisation de l'avortement, débat inconvenant pour les démocraties notamment belge et française.

L'INED affirme que 40% des femmes françaises auront recours à l'avortement dans leur vie.

Et malgré le fait que de nombreuses femmes sont concernées par cet acte, très peu témoignent de cette expérience douloureuse et sont capables d'en parler ouvertement : il est difficile d'évoquer cette souffrance, la culpabilité, le manque d'enfant et le besoin de faire le deuil de l'enfant avorté.

S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, l'auteure de ce Dossier, évoque et décrit les différents symptômes possibles suite à un avortement. 

 

PLAN:

I. Caractéristiques des conséquences psychologiques de l'avortement

Troubles psychologiques possibles de la mère ayant avorté
Le soulagement - Le Déni - La colère - Le doute - La culpabilité - Dépression, anxiété, somatisation, reviviscences - Maltraitance des autres enfants

Troubles psychologiques possibles du couple et du père

Troubles psychologiques possibles de l'entourage

Troubles constatés chez les autres enfants de la mère ayant avorté

Troubles constatés chez les personnes de l'entourage

Les études scientifiques

II. Thérapies existantes et structures de soutien des personnes souffrantes

Parcours psychologiques
Parcours psycho-spirituels
Le faire-mémoire

III. Questions en suspens pour la société

La société tout entière est concernée
Lien entre insécurité familiale et avortement
L'avortement chez les adolescentes
Les pouvoirs publics cherchent-ils à faire baisser le nombre d'avortements ?

Conclusion

 

Annexe: les études scientifiques en détail
 

  • interruption de grossesse
  • avortement thérapeutique
  • naissance handicapée
  • IVG
  • IMG
  • fausse couche
  • psychologie

Articles similaires

Préjudice d'être né, naissance handicapée

Préjudice d'être né, naissance handicapée

- Avortement

La naissance handicapée : un préjudice indemnisable ?

 

Depuis quelques années, on assiste à une multiplication d'actions judiciaires tendant à obtenir réparation du préjudice causé par la naissance d'un enfant handicapé.

Qui ne se souvient de l'arrêt de la Cour de cassation française du 17 novembre 2000 dans « l'affaire Perruche » ? Jamais une décision de justice n'avait défrayé autant la chronique, soulevé autant de passions, suscité autant de commentaires et divisé autant les juristes.

...

Lire la suite

Les conventions de « mère porteuse »

Les conventions de « mère porteuse »

- Gestation pour autrui

ACTUALITÉ 23 mai 2005 : Un cas de mère porteuse en Belgique illustre les dérives de la maternité de substitution. La presse révèle qu'une femme a offert son futur bébé en vente sur Internet et a trouvé acheteur. Il y a plus d'un an, elle a proposé à un couple d'être la mère porteuse de leur enfant, par insémination du sperme du mari, pour une somme d'environ 10.000 euros. Une fois en possession de la somme, elle leur a fait croire qu'elle avait fait une fausse couche, et a proposé son futur bé...

Lire la suite