Encadrement juridique international dans les différents domaines de la bioéthique

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Non classés

Rapports et avis - France France

Publié le : 04/04/2019

Auteur / Source : Agence de la biomédecine France

Organisé en fiches thématiques, le présent document dresse un panorama des éléments significatifs de la législation des différents pays dans certains domaines de la bioéthique.

Il débute par un aperçu des contraintes supranationales (droit communautaire, conventions internationales) dans lesquelles la législation française sʼinscrit. Une première étude des législations nationales dans les différents domaines de la bioéthique a été réalisée en 2008 à la demande de la ministre chargée de la Santé dans la perspective de la révision de la loi n°2004- 800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique. LʼAgence de la biomédecine a depuis complété et mis à jour cette étude. Pour le présent document, les principales sources ont été colligées et analysées entre juillet 2016 et décembre 2017. On notera que les données portent essentiellement sur les pays européens ou occidentaux à lʼexception de quelques exemples destinés à apporter un éclairage sur des approches de traditions différentes.

Droit international

Donneurs décédés  

Donneurs vivants dʼorganes 

Cellules souches hématopoïétiques 

Encadrement de lʼassistance médicale à la procréation 

Conditions de lʼaccès à lʼassistance médicale à la procréation 

Assistance médicale à la procréation avec tiers donneur 

Diagnostic prénatal et diagnostic préimplantatoire 

Accès aux tests génétiques 

Recherche sur lʼembryon 

Agences nationales 


Articles similaires

Encadrement juridique international dans les différents domaines de la bioéthique

- Droits et libertés

Organisé en fiches thématiques, le présent document dresse un panorama des éléments significatifs de la législation des différents pays dans différents domaines de la bioéthique.

Il débute par un aperçu des contraintes supranationales (droit communautaire, conventions internationales) dans lesquelles la législation française sʼinscrit.

Une première étude des législations nationales dans les différents domaines de la bioéthique a été demandée en 2008 par la ministre chargée de la Santé dans...

Lire la suite

Avis n°53 : Com. Cons. Bioéthique effet sur foetus

Avis n°53 : Com. Cons. Bioéthique effet sur foetus

- Début de vie

Avis n° 53 du Comité consultatif de Bioéthique : une femme enceinte refuse des soins médicaux ayant une incidence sur le foetus

La demande d'avis originelle, qui avait trait au cas d'une mère séropositive qui avait refusé tout traitement durant sa grossesse et son accouchement, a été élargie au refus, par une femme enceinte, de soins médicaux ayant une incidence sur le foetus.
L'avis commence par exposer les aspects médicaux du cas spécifique d'une mère séropositive au VIH. Bien que le foetus...

Lire la suite

Avis n°9 : arrêt actif de la vie des personnes incapables d’exprimer leur volonté

- Fin de vie

En juillet 1997, une commission restreinte 97/4 fut constituée au sein du Comité Consultatif de Bioéthique, chargée de rédiger un projet d'avis relatif à l'arrêt actif de la vie des personnes incapables d'exprimer leur volonté.
Ladite commission 97/4 partit de l'idée que sa mission devait être conçue comme la continuation de la réflexion menée par la commission 96/3 en 1996-1997 « sur la question de l'opportunité d'un règlement légal de l'interruption de vie à la demande des malades incurables...

Lire la suite