Maladies et handicaps (Royaume-Uni)

 Supprimer le filtre "Royaume-Uni"

Royaume-Uni : la Haute Cour de justice se penchera sur la loi autorisant l’avortement des bébés handicapés

Royaume-Uni - Royaume-Uni : la Haute Cour de justice se penchera sur la loi autorisant l’avortement des bébés handicapés



Heidi Crowter est une jeune femme trisomique de 24 ans, au Royaume-Uni. Avec Maire Lea-Wilson, maman d'un petit Aidan également porteur de trisomie 21, elle a décidé d'attaquer la loi britannique sur l'avortement. Cette loi qui autorise, jusqu'à la naissance, l'avortement de foetus porteurs d'handicap, les deux femmes l'estiment profondément discriminatoire envers les personnes atteintes de trisomie 21. Lundi dernier, la Haute Cour de justice (High Court) du Royaume-Uni a accepté de se prononcer sur le recours. C'est une première victoire pour Heidi et Maire, et leurs avocats.

  En 2019, 3.183 avortements furent rapportés pour raison de handicap en Angleterre et au Pays de Galles. 656 concernaient des foetus porteurs de trisomie 21. Le Comité des droits des personnes handicapées de l'ONU a fortement critiqué les pays qui autorisaient l'avortement sur base du handicap, recommandant au Royaume-Uni de modifier sa législation de façon à ne pas discriminer les bébés porteurs de handica...

Lire la suite 


Trisomie 21 : le Service de Santé publique au Royaume-Uni revoit sa copie

Royaume-Uni - Trisomie 21 : le Service de Santé publique au Royaume-Uni revoit sa copie

« Personne ne peut vous dire comment sera la vie de votre enfant. Tout comme pour les enfants qui n'ont pas le syndrome de Down. » Depuis quelques semaines, cette phrase figure sur le site du Service de Santé publique au Royaume-Uni (NHS) sous la rubrique « Syndrome de Down ». La page internet, qui auparavant ne laissait voir qu'une liste alarmante de problèmes de santé liés à la trisomie 21, a subi une véritable refonte au profit de l'accueil des personnes porteuses de ce handicap.

Ce changement de regard sur les personnes trisomiques est le fruit d'un appel lancé par plusieurs mamans d'enfants trisomiques. En collaboration avec l'Association Syndrome de Down, la NSH a souhaité faire place aux informations nuancées et aux échos du terrain sur ce handicap.

Sans occulter les difficultés qui y sont liées, pour l'enfant et pour sa famille, le site insiste sur le fait que ces enfants, ont, comme les autres personnes, « toute une série de capacités », « leur propre personnalité, des ch...

Lire la suite