NOUVEAU ! Flash Expert - La Commission européenne et la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines

Auteur / Source : Institut Européen de Bioéthique Publié le : 04/11/2021 Thématique : Recherche biomédicale / Recherche sur les embryons Flash expert Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Depuis plusieurs années, la Commission européenne a créé un cadre éthique commun concernant les cellules souches embryonnaires à travers les programmes-cadres de recherche. Ces programmes sont arrêtés par le Parlement européen et le Conseil, statuant conformément à la procédure législative ordinaire, après consultation du Comité économique et social.1 La Commission a adopté un rôle de « facilitateur de convergence », dans un contexte où plusieurs Etats membres ont progressivement aligné leur législation en faveur de la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

Temps de lecture : 28 min. Télécharger


Articles similaires

FLASH EXPERT - Euthanasie : y a-t-il vraiment des conditions moins importantes que d’autres à respecter par le médecin ?

FLASH EXPERT - Euthanasie : y a-t-il vraiment des conditions moins importantes que d’autres à respecter par le médecin ?

- Euthanasie et suicide assisté

Temps de lecture : 4 min

Lire la suite

Baisse inédite du nombre d'euthanasies déclarées en Belgique en 2020 : quel lien avec le COVID ?

Baisse inédite du nombre d'euthanasies déclarées en Belgique en 2020 : quel lien avec le COVID ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le 2 mars dernier, la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie en Belgique a publié les chiffres relatifs aux euthanasies déclarées durant l'année 2020.

 

Des données publiées, il ressort en premier lieu une baisse inédite du nombre d'euthanasies déclarées à la Commission en 2020, en comparaison de l'année 2019 : de 2656 euthanasies déclarées en 2019, l'on passe à 2444 euthanasies, soit une baisse de 7,9%. C'est ainsi la première fois, depuis la dépénalisation de l'eut...

Lire la suite

Fatigue de vivre et euthanasie

Fatigue de vivre et euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s'il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l'euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d'une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans.

Dans une lettre adressée au Parlement, ex-ministres de la Santé et de la Justice soutenaient que « Les personnes qui pensent, après avoir mûrement réfléchi, avoir leur vie achevée (Voltooid leven), peuvent, dans des conditions strictes et s...

Lire la suite