Synthèse du Rapport quinquennal (2012-2016) euthanasie Pays-Bas

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Flash expert - Pays-Bas

Publié le : 05/07/2017

SYNTHESE du 3ème rapport quinquennal[1] (2012-2016) d'évaluation de la loi.

L'euthanasie et le suicide assisté sont dépénalisés aux Pays-Bas depuis le 1er avril 2002. Depuis son entrée en vigueur, et outre les Rapports annuels publiés par les RTE[2] (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie), un rapport d'évaluation de la loi est publié tous les 5 ans afin de mesurer l'évolution et les conséquences des pratiques d'euthanasie et de suicide assisté dans le pays.

Rappel des critères de minutie prévus par la loi[3]

-         La demande doit être volontaire et délibérée.
Il doit y avoir une souffrance insupportable sans perspective d'amélioration.
Il ne doit y avoir aucune alternative raisonnable à l'euthanasie.

La Clinique de Fin de Vie

Lorsqu'un médecin refuse d'accéder à une demande de suicide assisté ou d'euthanasie, il peut référer son patient à la Clinique de Fin de Vie (Levenseindekliniek). La plupart des refus exprimés par les médecins traitants le seraient pour des motifs personnels ou des doutes quant au respect des critères de minutie prévus par la loi. La Clinique de Fin de Vie réévalue les demandes d'euthanasie refoulées et accède à celles qu'elle aura jugées...

 


 

[1] Derde evaluatie Wet toetsing levensbeëindiging op verzoek en hulp bij zelfdoding (2012-2016)

[2] Dernier Rapport 2016 

[3] Wet toetsing levensbeëindiging op verzoek en hulp bij zelfdoding


Articles similaires

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

- Euthanasie et suicide assisté

Introduction

L'euthanasie a été dépénalisée aux Pays-Bas en 2002, par l'entrée en vigueur d'une loi sur « le contrôle de la fin de vie à la demande et de l'aide au suicide ». Et pour cette même année, selon les chiffres officiels, 1.882 personnes avaient été euthanasiées.

En 2016, ce chiffre s'élevait à 6.091, ce qui représente une augmentation en 14 ans de 323 % (ou augmentation annuelle moyenne de 23 %). En 2016, plus de 4% du nombre total décès survenus (148.973) l'ont été par une demande...

Lire la suite

Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le 26 octobre dernier, le Washington Post , publiait un article concernant la pratique de l'euthanasie en Belgique intitulé: « 'What could help me to die ?' Doctors clash over euthanasia ».

L'article dévoile la façon dont la psychiatre belge Lieve Thienpont, psychiatre à Gand, traite les demandes d'euthanasie de ses patients. La journaliste américaine en vient à se questionner quant à l'efficacité du contrôle de l'euthanasie en Belgique, puisque, le président de la Commission de Contrôle et ...

Lire la suite

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Utiliser le corps d'une personne dont la mort a été programmée est pour certains dans la logique de l'euthanasie. Les questions « éthiques » sur le don d'organes couplé à une euthanasie ne semblent pas attiser le débat qui se focalise, pour lors, surtout sur « comment » coordonner le geste de mort et la transplantation dans d'autres corps.

Plusieurs obstacles ont dû être aplanis. Tout d'abord, le fait que l'euthanasie soit en règle générale pratiquée par le médecin de famille, à domicile, et,...

Lire la suite