L’euthanasie n’est ni un acte médical, ni un soin de santé

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Flash expert

Publié le : 22/11/2016

Auteur / Source : Eléonore de Diesbach

La définition actuelle des soins de santé est « des services dispensés par un praticien professionnel en vue de promouvoir, de déterminer, de conserver, de restaurer ou d'améliorer l'état de santé d'un patient, de modifier son apparence corporelle à des fins principalement esthétiques ou de l'accompagner en fin de vie ».

Question : l'euthanasie est-elle un soin de santé ?

Voir annexe Flash Expert

  • soin
  • traitement
  • soin de santé
  • euthanasie
  • sédation
  • fin de vie
  • souffrance

Articles similaires

Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le 26 octobre dernier, le Washington Post , publiait un article concernant la pratique de l'euthanasie en Belgique intitulé: « 'What could help me to die ?' Doctors clash over euthanasia ».

L'article dévoile la façon dont la psychiatre belge Lieve Thienpont, psychiatre à Gand, traite les demandes d'euthanasie de ses patients. La journaliste américaine en vient à se questionner quant à l'efficacité du contrôle de l'euthanasie en Belgique, puisque, le président de la Commission de Contrôle et ...

Lire la suite

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

- Euthanasie et suicide assisté

Introduction

L'euthanasie a été dépénalisée aux Pays-Bas en 2002, par l'entrée en vigueur d'une loi sur « le contrôle de la fin de vie à la demande et de l'aide au suicide ». Et pour cette même année, selon les chiffres officiels, 1.882 personnes avaient été euthanasiées.

En 2016, ce chiffre s'élevait à 6.091, ce qui représente une augmentation en 14 ans de 323 % (ou augmentation annuelle moyenne de 23 %). En 2016, plus de 4% du nombre total décès survenus (148.973) l'ont été par une demande...

Lire la suite

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Utiliser le corps d'une personne dont la mort a été programmée est pour certains dans la logique de l'euthanasie. Les questions « éthiques » sur le don d'organes couplé à une euthanasie ne semblent pas attiser le débat qui se focalise, pour lors, surtout sur « comment » coordonner le geste de mort et la transplantation dans d'autres corps.

Plusieurs obstacles ont dû être aplanis. Tout d'abord, le fait que l'euthanasie soit en règle générale pratiquée par le médecin de famille, à domicile, et,...

Lire la suite