Euthanasie pour troubles psychiatriques ou démence en Belgique : analyse des cas reportés

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Flash expert - Belgique

Publié le : 13/09/2017

Auteur / Source : IEB

Une étude, publiée dans le BMC Psychiatry a pour but d'observer l'évolution du nombre de cas d'euthanasie reportés concernant les patients atteints de maladies psychiatriques ou de démences entre 2002 et 2013.
Quelles sont les caractéristiques démographiques et cliniques de ces patients ? Quelles ont été les caractéristiques du processus dans la prise de la décision d'euthanasie chez ces patients ?

Cette étude montre que le nombre et la proportion d'euthanasies pour troubles psychiatriques ou démence a progressivement augmenté depuis 2008. Cette augmentation est particulièrement flagrante pour les cas de dépression (179 cas en 2013). L'étude mentionne qu'une large majorité de médecins belges soutient l'euthanasie pour les patients en phase terminale de maladie. Mais aucune donnée ne semble disponible concernant l'attitude des médecins belges envers l'euthanasie des personnes démentes et des malades psychiatriques.

 

=>  Trois préoccupations relatives à l'euthanasie des patients atteints de démence et troubles psychiatriques

  • euthanasie
  • dépression
  • troubles psychiatriques
  • chiffres

Articles similaires

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Utiliser le corps d'une personne dont la mort a été programmée est pour certains dans la logique de l'euthanasie. Les questions « éthiques » sur le don d'organes couplé à une euthanasie ne semblent pas attiser le débat qui se focalise, pour lors, surtout sur « comment » coordonner le geste de mort et la transplantation dans d'autres corps.

Plusieurs obstacles ont dû être aplanis. Tout d'abord, le fait que l'euthanasie soit en règle générale pratiquée par le médecin de famille, à domicile, et,...

Lire la suite

Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

Belgique : vers un débat sur l’euthanasie des malades psychiatriques ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le 26 octobre dernier, le Washington Post , publiait un article concernant la pratique de l'euthanasie en Belgique intitulé: « 'What could help me to die ?' Doctors clash over euthanasia ».

L'article dévoile la façon dont la psychiatre belge Lieve Thienpont, psychiatre à Gand, traite les demandes d'euthanasie de ses patients. La journaliste américaine en vient à se questionner quant à l'efficacité du contrôle de l'euthanasie en Belgique, puisque, le président de la Commission de Contrôle et ...

Lire la suite

La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Tout comme en Belgique, la loi euthanasie des Pays-Bas instaure un contrôle « a posteriori » des euthanasies pratiquées par les médecins. Nous détaillons ci-dessous les instances de contrôle des euthanasies et des suicides assistés aux Pays-Bas.

Lorsqu'une personne veut être euthanasiée, sa demande est évaluée par le médecin qui la reçoit, ainsi que par au moins un autre praticien, indépendant, spécialiste si nécessaire, qui verra le patient et rendra son....

Lire la suite