Recherche biomédicale (Suisse)

 Supprimer le filtre "Suisse"

Suisse - Suisse : un nouveau pôle de recherche pour la médecine de demain

Le 4 novembre dernier, le Campus Biotech, centre de recherche genevois qui se présente comme un « nouveau pôle d'excellence dans les domaines de la recherche en biotechnologie et en sciences de la vie », a ouvert ses portes à la presse. Destiné à accueillir à terme 1.200 chercheurs sur pas moins de 40.000 m2, ce centre a pour ambition de placer la Suisse à l'avant-garde mondiale dans les domaines des neurosciences et de la bio-ingénierie. Résolument tourné vers la recherche appliquée, il abrite diverses institutions dont certaines travaillent sur des sujets qui relèvent à l'heure actuelle de la science-fiction, tels que la conception de neuroprothèses visant à rendre la mobilité à des personnes paralysées ou la vue à des personnes aveugles, ou sur le développement d'une médecine toujours plus personnalisée, à l'aide notamment du séquençage génomique permettant d'affiner le diagnostic.
Le centre accueillera également à partir de décembre le Human Brain Project, projet soutenu financiè...

Lire la suite 


Suisse - Suisse : non aux bébés médicaments

Peut-on utiliser une vie pour en sauver une autre ? Par 108 voix contre 79, le gouvernement national suisse a dit non. Comme le Conseil des Etats, les parlementaires ont refusé d'autoriser la sélection d'embryons à même de faire par la suite un don de cellules souches à un frère ou une soeur atteint d'une maladie incurable. En Suisse, on estime qu'il y aurait une dizaine de cas par an concerné par cette méthode. Concrètement, les couples qui ont un enfant atteint d'une maladie incurable ne pourront pas faire un deuxième enfant pour sauver l'aîné. L'argument qui a convaincu : les conséquences psychologiques négatives pour le deuxième enfant, le bébé médicament, qui sera conçu pour sauver sa grande soeur ou son grand frère.
Le Conseil national s'est donc rallié au Conseil des Etats sur cette question. Les parlementaires ont par contre décidé d'autoriser la détection des anomalies génétiques de l'embryon avant la fécondation in vitro.
En Belgique, rappelons que cette technique et la ven...

Lire la suite