Code d’Euthanasie 2018 aux Pays-Bas : une déontologie pour rassurer

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Flash expert - Pays-Bas

Publié le : 31/01/2019

Auteur / Source : C. du Bus

Un nouveau Code de déontologie en matière d'euthanasie a vu le jour aux Pays-Bas, publié par les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie (RTE). Il s'adresse en premier lieu aux médecins et médecins-conseils qui pratiquent l'euthanasie au Pays-Bas. Sa publication en français également le rend accessible au niveau international, du moins en Belgique et en France.

Ces recommandations sont délivrées au moment-même où la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas est ébranlée par une poursuite du Ministère public à l'encontre d'un médecin suspecté d'avoir euthanasié une patiente contre la volonté de celle-ci (voir Bulletin de l'IEB). En Belgique aussi, plusieurs affaires judiciaires sont en cours (Affaire Mortier à la CEDH, affaire Tine Nys devant les assises).

Ce Code expose la façon dont les Commissions de contrôle régionales interprètent les critères de la loi euthanasie. Il constitue un outil permettant de prévenir des poursuites judiciaires, que peut entraîner une appréciation (a posteriori) négative sur une euthanasie, venant d'une Commission de contrôle.

Il semble cependant confirmer les ambiguïtés et contradictions, inévitables, à partir du moment où la pratique de l'euthanasie a du mal à trouver sa place entre le paternalisme du médecin et le ressenti subjectif du patient. L'Institut Européen de Bioéthique en livre une analyse critique.



Articles similaires

La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Tout comme en Belgique, la loi euthanasie des Pays-Bas instaure un contrôle « a posteriori » des euthanasies pratiquées par les médecins. Nous détaillons ci-dessous les instances de contrôle des euthanasies et des suicides assistés aux Pays-Bas.

Lorsqu'une personne veut être euthanasiée, sa demande est évaluée par le médecin qui la reçoit, ainsi que par au moins un autre praticien, indépendant, spécialiste si nécessaire, qui verra le patient et rendra son....

Lire la suite

Recommandations de la Fédération des soins palliatifs en Flandre relatives à l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

La Fédération des soins palliatifs en Flandre a publié récemment des recommandations destinées aux aidants confrontés à une demande d'euthanasie d'une personne majeure. En réalité, cette dénommée « directive euthanasie » s'adresse principalement aux médecins et aux infirmiers et leur donne une ligne de conduite à observer depuis la demande jusqu'à l'exécution de l'euthanasie.

On peut s'étonner que les recommandations émanent de la Fédération des soins palliatifs en Flandre et soient reprises ...

Lire la suite

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Utiliser le corps d'une personne dont la mort a été programmée est pour certains dans la logique de l'euthanasie. Les questions « éthiques » sur le don d'organes couplé à une euthanasie ne semblent pas attiser le débat qui se focalise, pour lors, surtout sur « comment » coordonner le geste de mort et la transplantation dans d'autres corps.

Plusieurs obstacles ont dû être aplanis. Tout d'abord, le fait que l'euthanasie soit en règle générale pratiquée par le médecin de famille, à domicile, et,...

Lire la suite