Belgique : contrôler aussi les sédations en fin de vie ?

 Afdrukken

Belgique : contrôler aussi les sédations en fin de vie ?

Réduire volontairement l'état de conscience d'un patient en toute fin de vie, avec son consentement, dans une mesure juste suffisante pour contrôler  un  ou des symptômes réfractaires à tous les moyens médicaux connus, est un acte médical qui demande une grande compétence et des soignants bien formés. Cette sédation palliative ne peut en aucun cas viser à abréger la vie du patient. Car si l'intention du médecin est d'induire le coma pour provoquer la mort du patient, - l'intention est claire -, ce geste doit être qualifié d'homicide volontaire.

Or, en 2015, un sondage dans une centaine de maisons de repos et de soins en Flandre, a révélé que nombre de prescriptions médicales sédatives à fortes doses visaient la mort des patients et étaient dans ce cas de fausses « sédations » étiquetées de « terminales », en fait de réels homicides. Les décès après sédation ne sont pas enregistrés, ce qui empêche tout contrôle tant sur leur nombre que sur l'intention ayant animé le médecin.
C'est po...

Lees meer 


Euthanasie : lobbying au sein de l’Association Médicale Mondiale

Ces 16 et 17 Novembre 2017, l'Association Médical Mondiale (AMM) - en anglais la  World Medical Association (WMA) - s'est réunie à Rome afin de débattre de la fin de vie et de la question de l'euthanasie. Dans ses résolutions officielles, l'AMM juge "contraires à l'éthique" l'euthanasie et le suicide assisté. Elle "encourage toutes les associations médicales nationales et les médecins à s'abstenir de pratiquer l'euthanasie, même si la législation nationale le permet".

Se sentant montrées du doigt, les associations médicales des Pays-Bas et du Canada, deux pays où l'euthanasie a été dépénalisée sous certaines conditions, souhaitent que l'AMM modifie sa position et fasse preuve de  « neutralité » vis-à-vis des médecins  qui pratiquent l'euthanasie, ceux-ci  pouvant se sentir jugés par leurs confrères.

Ce sont donc deux associations médicales nationales qui veulent faire changer la position mondiale des 112 autres associations de médecins composant l'AMM.

On comprend que des concepti...

Lees meer 


Belgique : les enfants en soins palliatifs sont-ils bien pris en charge ?

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Enfant, la Fédération Bruxelloise Pluraliste de Soins Palliatifs et Continus (FBSP) annonce l'ouverture d'une étude avec pour objectif d'estimer le nombre d'enfants en région bruxelloise vivant avec une maladie limitant et/ou menaçant leur vie.

Les résultats préliminaires de cette étude montrent que durant la période 2010-2014, en Région Bruxelloise, seuls 572 enfants, soit 5% de l'ensemble des enfants hospitalisés pour une maladie limitant ou menaçant leur vie, ont été suivis par une équipe de liaison pédiatrique. Ces équipes, membres de L'ASBL "Eclaircie", assurent le retour et le maintien à domicile avec la continuité des soins d'un enfant malade, lorsque l'hospitalisation n'est plus nécessaire, mais que la maladie ou l'affection demeure évolutive et préoccupante.

En Belgique, il n'existe que 5 équipes de liaison pédiatrique qui assurent une telle prise en charge de ces enfants, dont 2 en Région de Bruxelles-Capitale.

L'...

Lees meer