Début de vie > Grossesse

Europe : "Un de nous" dépasse les 1.885.000 signatures

Europe : "Un de nous" dépasse les 1.885.000 signatures

Le calcul des soutiens individuels apportés à l'initiative citoyenne européenne « Un de nous » - s'est achevé le 1er novembre  Le nombre sera supérieur à 1.885.000, ce qui fait de cette initiative pour la protection de l'embryon, un "premier et grand succès". Vingt pays ont atteint le seuil minimum de signatures requis par la Commission européenne, "attestant que la volonté de défendre l'embryon humain est profondément ancrée dans les populations d'Europe", poursuit Gregor Puppinck, l'un des initiateurs de ce projet.
Il s'agissait de réaffirmer que l'embryon humain partage l'humanité des êtres humains et de demander  à l'Union européenne de mettre fin au financement des activités qui détruisent les embryons humains.

Lire la suite 


Exposition BIRTH DAY  à  Bruxelles

Exposition BIRTH DAY à Bruxelles

Pourquoi, aujourd'hui, mettons-nous des enfants au monde ? L'artiste Lieve Blancquaert tente de répondre à cette question fondamentale au travers de ses photographies de naissances, fruit d'un travail de deux années durant lesquelles elle a sillonné les quatre coins de la planète. Convaincue que le lieu de naissance est déterminant dans la vie d'un être humain, l'artiste a côtoyé pauvres et riches, dans des pays de cultures et religions différentes, en s'intéressant aux rituels et coutumes qui accompagnent le moment unique de la mise au monde d'un enfant.

L'exposition Birth Day à Bruxelles fait partie d'un projet en trois volets, dont un livre de photographies publié par les Editions Lannoo, ainsi qu'une série de neuf épisodes télévisés, diffusée sur la chaîne EEN (VRT), montrant des portraits de nouveau-nés, de leurs familles et de la société au sein de laquelle ils naissent.

Lire la suite 


Mieux accompagner les familles précarisées autour de la naissance : appel à projets de la Fondation

Mieux accompagner les familles précarisées autour de la naissance : appel à projets de la Fondation

Pour mieux comprendre les services et les structures qui offrent un soutien aux familles autour de la naissance, la Fondation Roi Baudouin a demandé à l'ULB d'établir un état des lieux de l'offre, des obstacles et des défis dans le domaine du soutien autour de la naissance, avec une attention particulière pour les familles précarisées.

L'étude conclut à un double besoin : rendre plus visibles les acteurs moins structurels, car ils jouent un rôle essentiel auprès des familles les plus vulnérables, et accroître les partenariats entre ceux-ci et le secteur plus connu (l'ONE, le DKF germanophone, les maternités).
La Fondation Roi Baudouin lance dès lors un appel à projets qui vise à soutenir financièrement (jusqu'à 25.000 euros) des initiatives locales qui suscitent ce type de collaborations. Contact : Jean-Paul Collette - 02-549 02 78 - 0474-99 70 75

Lire la suite 


Reconnaître officiellement la vie des bébés morts nés

Reconnaître officiellement la vie des bébés morts nés

Un avant projet de loi, porté par la ministre de la Justice, Annémie Turtelboom, vise à permettre aux parents qui le souhaitent d'inscrire au registre de l'état civil les foetus nés sans vie entre 22 semaines et 6 mois de grossesse. Les parents pourraient ainsi lui donner un prénom et une reconnaissance officielle qui facilitera leur deuil, sans qu'il n'y ait aucune conséquence juridique en matière de filiation, d'héritage ou de droits sociaux. Ce texte, approuvé en Conseil de ministre, a été envoyé au Conseil d'Etat pour avis, et devra ensuite être voté au Parlement.
La Libre 31/07/2013

 

   

Lire la suite 


Projet de loi : reconnaître officiellement les bébés nés sans vie

Projet de loi : reconnaître officiellement les bébés nés sans vie

Le dernier conseil des ministres du 19 juillet dernier a approuvé un avant projet de loi qui permettrait aux parents de déclarer leur enfant né sans vie avant 6 mois de grossesse. Porté par la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD), et cosigné par la ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS), ce texte "a un seul objectif" : faciliter le deuil des parents confrontés à une mort périnatale.
En effet, près d'un millier de mamans vivent chaque année le drame de perdre un bébé en cours de grossesse. Aujourd'hui, en Belgique, les foetus nés avant 6 mois de gestation n'ont aucune existence officielle, leur corps est brûlé avec les déchets hospitaliers, on ne les enregistre pas à l'état civil, ils ne portent pas de nom ni de prénom.
L'avant-projet de loi qui a été envoyé pour avis au Conseil d'Etat, permet aux parents qui le souhaitent, la déclaration du foetus et l'inscription dans le registre de l'état civil quand l'enfant meurt dans le sein de sa mère entre le 14...

Lire la suite 


Faut-il soutenir Amnesty International?

Faut-il soutenir Amnesty International?

"Signons pour le respect des droits sexuels et reproductifs dans le monde, maintenant et pour les générations futures" demande Amnesty International (AI) dans sa dernière campagne (2 mai 2013). 

Utilisant la terminologie « droits sexuels et reproductifs », A.I. présente l'accès à la contraception et à l'avortement comme des droits fondamentaux pour les femmes.

Ce qui explique pourquoi les opposants à l'avortement interpellent depuis plusieurs années cette organisation qui d'autre part, défend tellement bien certains droits de l'homme. En l'occurrence, Amnesty International ne considère pas l'embryon humain comme un sujet dont les droits fondamentaux, tel le droit à la vie, devraient être également défendus.

Lire la suite 


Trop de césariennes en Belgique

Trop de césariennes en Belgique

Dans une question écrite, Monsieur Bert Anciaux a interrogé Madame Onkelinx, ministre des Affaire sociales et de la santé publique, sur le nombre élevé de césariennes pratiquées en Belgique. Il s'est appuyé sur un rapport de l'Agence Intermutualiste qui mentionne qu'entre 2008 et 2010, 19,8% des accouchements ont été pratiqués par césarienne alors que l'Organisation mondiale de la Santé conseille un plafond de 15%. Il s'inquiétait également des différences de pratique frappantes (de 60%) entre les hôpitaux. Le 7 mars 2013, la ministre Onkelinx a répondu que le taux de césariennes en Belgique était plus bas que dans la majorité des pays limitrophes, et plus bas que pour la moyenne des pays de l'OCDE. L'augmentation de l'âge moyen des femmes venant pour une première grossesse ou le nombre de naissances multiples dues aux techniques de procréation assistée pourraient être des facteurs explicatifs. Quant aux fortes différences observées selon les hôpitaux, elles pourraient, selon elle, s...

Lire la suite 


Accouchement dans la discrétion : discussion en Commissions réunies

Accouchement dans la discrétion : discussion en Commissions réunies

C'est ce mardi 5 mars que s'est réunie la Commission Justice & Affaires sociales afin de discuter  les différentes porpositions de loi relatives à l'accouchement sous X. Ils ont entendu le point de vue de différents experts désignés : Mme Géraldine Mathieu, Faculté de Droit, Université de Namur; prof. Patrick Senaeve, Instituut voor Familierecht en Jeugdrecht, KULeuven; M. Jo Labens, fondateur et coordinateur de Gewenst Kind vzw; M. Bernard Devos, délégué général aux droits de l'enfant; M. Bruno Vanobberghen, kinderrechtencommissaris; Mme Jehanne Sosson, Centre de Droit de la Personne, de la Famille et de son Patrimoine, UCL.

 

Lire la suite 


Besoins en sang de cordon en Belgique

Besoins en sang de cordon en Belgique

Avec ses quelque 540.885 unités immédiatement disponibles inventoriées dans le monde, le sang de cordon est aujourd'hui considéré comme une source de cellules souches hématopoïétiques (CSH) équivalente à d'autres types de greffes pour les enfants ou comme une source alternative acceptable de CSH pour les adultes. Outre les transplantations non apparentées, il est également possible, pour certaines indications, de réaliser des transplantations intrafamiliales pour autant que des greffes de bonne qualité puissent être prélevées et conservées. C'est dire le rôle de plus en plus important que jouent les banques de sang de cordon ombilical à usage allogénique dans le domaine de la transplantation de ces cellules.
Depuis la création des premières banques de sang de cordon ombilical, les pratiques de conservation et de transplantation ont évolué, des normes internationales ont été élaborées et les cadres légaux ont été améliorés, ce qui a permis d'obtenir une meilleure qualité générale des ...

Lire la suite 


GROSSESSE / ACCOUCHEMENT

Propositions de loi : accouchement discret : des mamans anonymes ?

Avis n° 53 : refus de soins médicaux / foetus

Anvers - Un nouveau-né abandonné auprès de l'association "Moeders voor Moeders"

Boîte à bébé

Dossier de l'IEB: diagnostics prénataux et préimplatatoires

Proposition de loi, pas de préjudice du seul fait de sa naissance

Échographie de plaisir : faut-il légiférer ?

Vlaanderen: steeds meer mensen adopteren kinderen met een handicap

226 enfants adoptés en Belgique francophone en 2010

Des grossesses à terme mais plus tardives

Les échographistes belges s'inquiètent de la décision de la Cour d'Appel de Gand

Conditions pour obtenir et conserver du sang de cordon

Daling aantal Vlaamse tienermoeders in 2010

Lire la suite