Début de vie > Gestation pour autrui

Mères porteuses indiennes : le Consulat de Belgique réagit.

Belgique - Mères porteuses indiennes : le Consulat de Belgique réagit.

Huit pays de l'UE, dont la Belgique, ont demandé aux cliniques indiennes de ne plus accepter les clients européens en quête d'une mère porteuse, rapporte The Times of India. Les consulats de Belgique, de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne, d'Espagne et de République tchèque ont écrit à une dizaine de cliniques de Bombay la semaine dernière pour leur demander de réorienter leurs citoyens en quête de mère porteuse vers leur consulat avant d'entamer toute procédure. Cette décision a surpris la communauté médicale indienne et les cliniques pratiquant la fécondation in vitro, et ce, malgré les réticences croissantes de la communauté internationale à l'encontre de la commercialisation des mères porteuses.

Source : Le Monde.fr (14/07/2010)

Lire la suite 


Dossier de l'IEB: Faut-il légaliser la gestation pour autrui?

Belgique - Dossier de l'IEB: Faut-il légaliser la gestation pour autrui?

La légalisation de la gestation pour autrui (GPA) (mères porteuses) semble inscrite à l'agenda politique.
En Belgique, plusieurs propositions de loi déposées au Parlement entendent autoriser et réglementer cette pratique. En France, une commission du Sénat a publié un substantiel rapport sur la question et il s'en est suivi un large débat public. Il y a fort à parier que d'autres pays ne seront pas en reste.

La pression se fait toujours plus forte pour autoriser et encadrer juridiquement la GPA. Pourquoi ? Un argument de taille est invoqué : l'inégalité devant l'infertilité. Dans les nombreux pays où il est largement fait droit à l'utilisation des techniques de procréation médicalement assistée, à l'exclusion de la GPA, il apparaît injuste aux yeux des femmes souffrant de pathologies utérines (absence d'utérus, ablation de l'utérus, malformations...) qu'aucune solution ne leur soit offerte pour combler leur désir d'un enfant issu de leurs propres gamètes - sauf à se rendre à l'étran...

Lire la suite