Tous les flash expert (Pays-Bas)

 Supprimer le filtre "Pays-Bas"

Pays-Bas - Synthèse du Rapport 2017 avortement Pays-Bas

- Avortement

30.523 avortements aux Pays-Bas en 2017, c'est-à-dire 379 de plus qu'en 2016. Cette augmentation s'observe surtout chez les femmes qui habitent aux Pays-Bas (+546). Par contre, le nombre de femmes en provenance de la Belgique et qui ont avorté aux Pays-Bas a baissé de 527 en 2016, à 472 en 2017.

Ces chiffres ressortent du dernier Rapport 2017 de l'Inspection des Soins de santé et de la Jeunesse (Inspectie Gezondheidszorg en Jeugd,)

 Fichier PDF  Lire la suite 


Pays-Bas - Code d’Euthanasie 2018 aux Pays-Bas : une déontologie pour rassurer

- Euthanasie et suicide assisté

Un nouveau Code de déontologie en matière d'euthanasie a vu le jour aux Pays-Bas, publié par les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie (RTE). Il s'adresse en premier lieu aux médecins et médecins-conseils qui pratiquent l'euthanasie au Pays-Bas. Sa publication en français également le rend accessible au niveau international, du moins en Belgique et en France.

Ces recommandations sont délivrées au moment-même où la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas est ébranlée par une poursuite du Ministère public à l'encontre d'un médecin suspecté d'avoir euthanasié une patiente contre la volonté de celle-ci (voir Bulletin de l'IEB). En Belgique aussi, plusieurs affaires judiciaires sont en cours (Affaire Mortier à la CEDH, affaire Tine Nys devant les assises).

Ce Code expose la façon dont les Commissions de contrôle régionales interprètent les critères de la loi euthanasie. Il constitue un outil permettant de prévenir des poursuites judiciaires, que peut entraîner une appréciatio...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Pays-Bas - Jaarverslag 2017 van de regionale toetsingscommissies euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Pays-Bas : accroissement de 8% des cas d'euthanasie en 2017

 6.585 euthanasies et suicides assistés ont été enregistrés aux Pays-Bas en 2017, annonce le Rapport annuel récemment publié des 5 Commissions régionales qui contrôlent la pratique. Cela signifie que 4,4% des néerlandais décédées (150.027) ont demandé à ce qu'un médecin provoque leur mort ou les y assiste (250 suicides assistés).

Cela représente également une hausse de 8% d'euthanasies officiellement déclarées par rapport à 2016, année pour laquelle une hausse de 10% avait déjà été rapportée par rapport à 2015.

 Fichier PDF  Lire la suite 


Fatigue de vivre et euthanasie

Pays-Bas - Fatigue de vivre et euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s'il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l'euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d'une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans.

Dans une lettre adressée au Parlement, ex-ministres de la Santé et de la Justice soutenaient que « Les personnes qui pensent, après avoir mûrement réfléchi, avoir leur vie achevée (Voltooid leven), peuvent, dans des conditions strictes et selon des critères très précis, être autorisées à finir leur vie d'une manière qui leur semble digne ». Selon ces responsables politiques, il faut répondre à la demande d'une personne âgée qui revendique, au nom de son autonomie, qu'on provoque sa mort, puisqu'elle « ne voit plus de possibilité de donner un sens à sa vie, vit mal sa perte d'indépendance et a un sentiment de solitude ».

La discussion a aussi commencé en Belgique, et le Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique (CCBB) vient de ...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

Pays-Bas - Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

- Euthanasie et suicide assisté

Introduction

L'euthanasie a été dépénalisée aux Pays-Bas en 2002, par l'entrée en vigueur d'une loi sur « le contrôle de la fin de vie à la demande et de l'aide au suicide ». Et pour cette même année, selon les chiffres officiels, 1.882 personnes avaient été euthanasiées.

En 2016, ce chiffre s'élevait à 6.091, ce qui représente une augmentation en 14 ans de 323 % (ou augmentation annuelle moyenne de 23 %). En 2016, plus de 4% du nombre total décès survenus (148.973) l'ont été par une demande de mort volontaire.
La loi dépénalisant l'euthanasie aux Pays-Bas est assez proche de la loi belge sur les questions de procédure. Elle comporte toutefois quelques divergence...

 Fichier PDF  Lire la suite 


La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

Pays-Bas - La procédure de contrôle des déclarations d’euthanasies aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Tout comme en Belgique, la loi euthanasie des Pays-Bas instaure un contrôle « a posteriori » des euthanasies pratiquées par les médecins. Nous détaillons ci-dessous les instances de contrôle des euthanasies et des suicides assistés aux Pays-Bas.

Lorsqu'une personne veut être euthanasiée, sa demande est évaluée par le médecin qui la reçoit, ainsi que par au moins un autre praticien, indépendant, spécialiste si nécessaire, qui verra le patient et rendra son....

 Fichier PDF  Lire la suite 


Synthèse du Rapport quinquennal (2012-2016) euthanasie Pays-Bas

Pays-Bas - Synthèse du Rapport quinquennal (2012-2016) euthanasie Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

SYNTHESE du 3ème rapport quinquennal (2012-2016) d'évaluation de la loi.

L'euthanasie et le suicide assisté sont dépénalisés aux Pays-Bas depuis le 1er avril 2002. Depuis son entrée en vigueur, et outre les Rapports annuels publiés par les RTE (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie), un rapport d'évaluation de la loi est publié tous les 5 ans afin de mesurer l'évolution et les conséquences des pratiques d'euthanasie et de suicide assisté dans le pays.

Rappel des critères de minutie prévus par la loi

-         La demande doit être volontaire et délibérée.
Il doit y avoir une souffrance insupportable sans perspective d'amélioration.
Il ne doit y avoir aucune alternative raisonnable à l'euthanasie.

La Clinique de Fin de Vie

Lorsqu'un médecin refuse d'accéder à une demande de suicide assisté ou d'euthanasie, il peut référer son patient à la Clinique de Fin de Vie (Levenseindekliniek). La plupart des refus exprimés par les médecins traitants le seraient pour des motifs personnels...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Synthèse du Rapport Euthanasie 2016 Pays-Bas

Pays-Bas - Synthèse du Rapport Euthanasie 2016 Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

6091 euthanasies et suicides assistés ont été enregistrés en 2016 aux Pays-Bas. Cela signifie que 4% des personnes décédées (148.973) ont demandé à ce qu'un médecin provoque leur mort ou les y assiste (216 suicides assistés). Comment expliquer cette hausse importante ? Dans le Rapport annuel 2016 des comités régionaux d'examen de l'euthanasie (Regionale Toetsingcommissies Euthanasie, RTE) qui vient d'être publié, les membres desdites commissions ne font que poser des questions. Les médecins déclareraient-ils plus facilement les euthanasies pratiquées ? Hésitent-ils moins à répondre à la demande de leurs patients ? Serait-ce que les patients sont plus décidés et fermes dans leur choix de demander la mort ? Aucune réponse n'est fournie. (Suite: voir Fichier ci-joint)

 Fichier PDF  Lire la suite 


Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

Pays-Bas - Directives relatives au don d'organes après euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Utiliser le corps d'une personne dont la mort a été programmée est pour certains dans la logique de l'euthanasie. Les questions « éthiques » sur le don d'organes couplé à une euthanasie ne semblent pas attiser le débat qui se focalise, pour lors, surtout sur « comment » coordonner le geste de mort et la transplantation dans d'autres corps.

Plusieurs obstacles ont dû être aplanis. Tout d'abord, le fait que l'euthanasie soit en règle générale pratiquée par le médecin de famille, à domicile, et, le plus souvent, en présence des proches. Ce cadre est inadéquat à la donation d'organes vitaux puisque ceux-ci doivent être prélevés dans les minutes qui suivent le constat de la mort. Cela suppose donc un décès à l'hôpital, et la proximité de l'équipe et dans une salle d'opération adjacente prête pour le prélèvement.

Pour les auteurs de ces directives, le Dr...

 Fichier PDF  Lire la suite