L’euthanasie n’est ni un acte médical, ni un soin de santé

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Flash expert

Publié le : 22/11/2016

Auteur / Source : Eléonore de Diesbach

La définition actuelle des soins de santé est « des services dispensés par un praticien professionnel en vue de promouvoir, de déterminer, de conserver, de restaurer ou d'améliorer l'état de santé d'un patient, de modifier son apparence corporelle à des fins principalement esthétiques ou de l'accompagner en fin de vie ».

Question : l'euthanasie est-elle un soin de santé ?

Voir annexe Flash Expert

  • soin
  • traitement
  • soin de santé
  • euthanasie
  • sédation
  • fin de vie
  • souffrance

Articles similaires

Synthèse du Rapport quinquennal (2012-2016) euthanasie Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

SYNTHESE du 3ème rapport quinquennal (2012-2016) d'évaluation de la loi.

L'euthanasie et le suicide assisté sont dépénalisés aux Pays-Bas depuis le 1er avril 2002. Depuis son entrée en vigueur, et outre les Rapports annuels publiés par les RTE (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie), un rapport d'évaluation de la loi est publié tous les 5 ans afin de mesurer l'évolution et les conséquences des pratiques d'euthanasie et de suicide assisté dans le pays.

Rappel des critères de minutie prévu...

Lire la suite

Jaarverslag 2017 van de regionale toetsingscommissies euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Pays-Bas : accroissement de 8% des cas d'euthanasie en 2017

 6.585 euthanasies et suicides assistés ont été enregistrés aux Pays-Bas en 2017, annonce le Rapport annuel récemment publié des 5 Commissions régionales qui contrôlent la pratique. Cela signifie que 4,4% des néerlandais décédées (150.027) ont demandé à ce qu'un médecin provoque leur mort ou les y assiste (250 suicides assistés).

Cela représente également une hausse de 8% d'euthanasies officiellement déclarées par rapport à 2016, a...

Lire la suite

Fatigue de vivre et euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s'il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l'euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d'une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans.

Dans une lettre adressée au Parlement, ex-ministres de la Santé et de la Justice soutenaient que « Les personnes qui pensent, après avoir mûrement réfléchi, avoir leur vie achevée (Voltooid leven), peuvent, dans des conditions strictes et s...

Lire la suite