Droits et libertés > Non classés

Le droit de connaître ses origines : un droit fondamental

Le droit de connaître ses origines : un droit fondamental



Le législateur peut-il refuser à un être humain de savoir d'où il vient ? La loi devrait-elle reconnaître et garantir à tout individu le droit de connaître ses origines maternelle et paternelle ? Sur le plan international, devrait-on consacrer un droit de la personne à connaître ses origines ? Et d'ailleurs, qu'entend-on par « origines » ? C'est à de telles interrogations que la présente étude entend répondre, dans une approche combinant droit, psychologie et sociologie.
 
 
 

1. introduction A. Préalable : les termes du  débat Pour bien comprendre le débat sur l'accès aux origines, il est nécessaire de distinguer clairement les concepts d'origine, de parenté et de parentalité.
Les origines, dans leur dimension biologique, renvoient à l'axe corporel de la filiation : le parent d'origine d'un enfant est alors, au sens étroit, son géniteur.
La parenté désigne ensuite l'axe juridique de la filiation. Elle renvoie à un ensemble de droits et d'obligations dans le chef du paren...

 Fichier PDF  Lire la suite 


Trafic d’organes : une convention internationale contre le trafic d'organes

Trafic d’organes : une convention internationale contre le trafic d'organes

Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe avait adopté le 9/07/2014 la 1ère convention internationale contraignante en matière de lutte contre le trafic d'organes.
Et ce 25 mars 2015, lors de la cérémonie d'ouverture à la signature qui s'est déroulée en Espagne, cette Convention a été soumise à la signature de tout Etat, qu'il soit membre ou non du Conseil de l'Europe. Etant donné que le trafic d'organes constitue une violation des droits fondamentaux, notamment de la dignité humaine et de l'intégrité de la personne, cette Convention pénale contre le trafic d'organes constitue une opportunité pour sanctionner les actes inacceptables liés à la transplantation d'organes. Cet instrument juridique vient s'ajouter aux outils juridiques internationaux de lutte contre la traite d'êtres humains, y compris la traite à des fins de prélèvement d'organes.

Jusqu'à ce jour, le fait de disposer de normes strictes concernant les centres de prélèvement et de transplantation, l'allocation d'orga...

Lire la suite 


Suicide, euthanasie et suicide assisté. Rôle de la loi.

Suicide, euthanasie et suicide assisté. Rôle de la loi.

Le rôle de la loi face aux demandes de mort

 

Prof. Etienne Montero

 

(Communication dans le cadre de la journée d'étude sur le suicide, l'euthanasie et le suicide assisté, à l'invitation du Centre de Prévention du suicide, Bruxelles, le 5 février 2009)

 

 

Les tentatives de suicide et, a fortiori, les suicides consommés, sont perçus, à juste titre, comme un drame et un échec de la société. D'où une politique de prévention du suicide... même si, à en croire un document du Centre de prévention du suicide, cette question paraît largement absente des politiques de santé publique : il y aurait peu de recherche sur le suicide en Belgique, peu de données statistiques et peu d'initiatives de prévention.

 

Plusieurs facteurs expliquent sans doute l'approche politique du suicide.

 

D'abord, il concerne souvent - s'agissant surtout du suicide des jeunes - des personnes globalement en bonne santé (si ce n'est la désespérance dans laquelle elles se trouvent), et dont la vie, pense-t...

 Fichier PDF  Lire la suite