Apaiser la douleur en fin de vie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Dossiers

Publié le : 08/04/2015

Auteur / Source : Eric VERMEER

Chaque année, 52 millions de personnes meurent dans le monde et l'on estime qu'environ un décès sur dix est dû au cancer. Alors que 95% des douleurs pourraient être soulagées, plus de 65% de patients cancéreux meurent, encore aujourd'hui, dans un contexte douloureux. C'est dire combien le combat des soins palliatifs est loin d'être gagné et qu'une formation spécifique, dans le domaine de l'algologie et de l'antalgie, s'impose comme une urgence.
En Belgique, entre 35.000 et 40.000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chaque année et les chances de réelle guérison, c'est-à-dire de rémission à plus de cinq ans, sont estimées à 60%. Une médecine de pointe permet aujourd'hui de déceler très précocement un cancer. Les chimiothérapies et la radiothérapie plus ciblées, l'hormonothérapie, les traitements avec les facteurs de croissance, la médecine moléculaire et génétique sont en constante évolution et ouvrent un horizon optimiste.
Cette médecine très prometteuse n'évince pas l'émergence d'une diversité de pathologies multifactorielles, telles que les accidents vasculaires cérébraux, les pathologies neurodégénératives (maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique…), les pathologies neuromusculaires (myopathie de Duchêne…), les maladies neuropsychiatriques (maladie de Huntington…), etc. Autant de maladies qui montrent combien la société se doit de mobiliser des moyens humains et financiers pour donner de la place à ceux qui sont de plus en plus fragilisés aujourd'hui.

  • souffrance
  • soins palliatifs
  • euthanasie
  • sédation

Articles similaires

Structure et évolution des soins palliatifs en Belgique

Structure et évolution des soins palliatifs en Belgique

- Soins palliatifs

La Belgique a la réputation d'avoir une bonne structure de soins palliatifs, plaçant le patient au centre du soin.

Une étude récente reprend un classement des pays européens sur la base du développement de leurs soins palliatifs: la Belgique y figure à la seconde place. Cette place est-elle justifiée ?
Comment l'offre des soins palliatifs est-elle organisée ? Quelles sont les  structures accompagnantes sur le terrain mais aussi au niveau politique ?

Deux autres dossiers déjà publiés permette...

Lire la suite

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux"  dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

Le modèle belge des "soins palliatifs intégraux" dénature-t-il la pratique des soins palliatifs ?

- Soins palliatifs

Ce nouveau dossier décrit le « modèle belge » des soins de fin de vie qui, depuis 2002, entend développer « les soins palliatifs pour tous », tout en autorisant la pratique de l'euthanasie sous certaines conditions.

Treize ans après l'introduction de ce dispositif légal, deux opinions s'affrontent : l'une consiste à affirmer que la dépénalisation de l'euthanasie a véritablement permis le développement des « soins palliatifs et continus », l'autre, à l'inverse, souligne que la banalisation de ...

Lire la suite

Les soins palliatifs.

Les soins palliatifs.

- Soins palliatifs

Les soins palliatifs, un accompagnement personnalisé en fin de vie S'ENTENDRE SUR LES TERMES 

La définition des termes « euthanasie, soins palliatifs ou acharnement thérapeutique » est souvent source d'ambiguïté. D'où la nécessité d'une remise en perspective.

  Dès qu'il est question de fin de vie, que ce soit d'euthanasie ou de soins palliatifs,  les opinions s'affichent avec vigueur. Or, on constate que les termes utilisés sont souvent galvaudés et font l'objet de beaucoup d'imprécisions v...

Lire la suite