Brochure : Clauses de conscience

 Imprimer

Thématique : Droits et libertés / Clauses de conscience

Dossiers

Publié le : 02/11/2011

Un médecin peut-il refuser de pratiquer une euthanasie ? Une infirmière peut-elle refuser de participer à un avortement ? Un pharmacien peut-il refuser de délivrer certains produits ? La légitimité de ces attitudes est-elle consacrée en droit voire reconnue par la loi belge ?

De façon synthétique, sous la forme de questions-réponses, cette brochure tente de faire le point sur ces questions.

Si vous souhaitez recevoir cette brochure par la poste, il suffit de  cliquer ici. 


Articles similaires

La liberté des institutions de soins eu égard à la pratique de l'euthanasie

La liberté des institutions de soins eu égard à la pratique de l'euthanasie

- Liberté des institutions de soin

Des voix s'élèvent régulièrement pour proclamer que « la loi sur l'euthanasie doit être appliquée partout en Belgique » ou que « les institutions refusant cette pratique en leurs murs bafouent la loi ».

Il est certain que partout où l'euthanasie est pratiquée, il y a lieu de se conformer aux conditions de fond et de procédure prévues par la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie. C'est seulement si ces conditions sont rigoureusement respectées que l'acte d'euthanasie perd son caractère in...

Lire la suite

Pharmaciens et médecins face au « kit » euthanasie...

- Fin de vie

Le Sénat de Belgique examine actuellement une proposition de loi complétant celle du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, et se penche sur des dispositions concernant le rôle du pharmacien, ainsi que l'utilisation et la disponibilité des substances euthanasiantes. (Proposition de loi déposée par Mme Annemie Van de Casteele et consorts)

Soudain, le législateur semble prendre conscience du fait que la loi dépénalisant l'euthanasie a laissé le rôle du pharmacien entouré d'une zone d'ombre. L'uti...

Lire la suite

Les personnes en état végétatif

- Fin de vie

Les personnes en état végétatif persistant sont-elles des "légumes" ?

Qu'est-ce que le coma végétatif? 

Jouer au tennis dans sa tête

Le cas qui a manifestement le plus contribué à médiatiser la problématique des personnes en état végétatif persistant (EVP) est celui de Terri Schiavo. Sans être neuve dans l'histoire médicale, cette réalité reste relativement récente (début des années 70). Les progrès techniques de la réanimation durant les années 60 ont en effet permis la survie de patients ...

Lire la suite