L'Université de la Vie - La vie à quel prix ?

Aussi dans 6 villes en Belgique : à Bruxelles + Liège + Mons + Namur + Louvain-la-Neuve et Gand !
4 lundis soirs consécutifs à partir du 14 janvier 2019

FR NL EN

Fin de vie : s'entendre sur les mots

PDF disponibleImprimerRecommander
[Français] 21/04/2016
Auteur / source : B. Debois

L’euthanasie est dépénalisée depuis de nombreuses années aux Pays-Bas et en Belgique, tant pour les personnes majeures que mineures. Elle y est désormais une pratique courante. Elle a fait, plus récemment, son chemin dans le droit Luxembourgeois et Colombien, et elle est en passe d’être légalisée au Canada. Le suicide assisté est quant à lui toléré en Suisse et autorisé dans 5 Etats américains (Montana, Oregon, Washington, Vermont et Californie). Dans de nombreux pays riches, le débat sur la fin de vie s’est invité à l’agenda politique et a déjà fait, comme c’est par exemple le cas en France, au Royaume-Uni ou en Allemagne, l’objet d’un vote au parlement.

Force est de constater que le débat autour des questions liées à la fin de vie n’est pas seulement un débat éthique. Il est aussi un débat sémantique. Ces questions sont tellement délicates – touchant à un interdit fondamental de nos états de droit et aux fondements même de la mission du corps médical – qu’il est tout aussi essentiel de s’entendre sur les mots et les concepts utilisés pour y répondre. C’est l’objet de la présente fiche.  ICI