L'Université de la Vie - La vie à quel prix ?

Aussi dans 6 villes en Belgique : à Bruxelles + Liège + Mons + Namur + Louvain-la-Neuve et Gand !
4 lundis soirs consécutifs à partir du 14 janvier 2019

FR NL EN

Sages-femmes / One of Us

ImprimerRecommander
[Français] 7 mars 2014

Sommaire

  •   Une modification dans la profession de sages-femmes : elles peuvent aujourd’hui prescrire des contra
  •   One of us, protection de l'embryon : phase de validation terminée
  • Une modification dans la profession de sages-femmes : elles peuvent aujourd’hui prescrire des contra

    02/03/2014 - Début de vie

    Sur base d'un Arrêté Royal qui vient d'être publié, les sages-femmes qui le désirent, pourront prescrire certains médicaments. La liste en  a été définie par un autre Arrêté Royal. Elles devront au préalable suivre un cours de 30h et passer un examen en pharmacologie. Dans la liste des médicaments figure les contraceptifs oraux.

     

     

    One of us, protection de l'embryon : phase de validation terminée

    02/03/2014 - Recherche biomédicale

    L’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "Un de Nous" vient d’achever la phase de vérification des signatures collectées  et leur validation par les autorités nationales de chaque état membre. 
    Un de Nous est confirmée comme la première ICE ayant recueilli le plus grand nombre de signatures et de soutiens.
    Sur les 1 901 947 signatures collectées dans l’ensemble de l’Union européenne, 1 742 156 ont été validées.  19 pays ont atteint le minimum de signatures requises par la Commission européenne. Cette Initiative Citoyenne Européenne montre qu’un nombre très important de citoyens européens considèrent  que la protection de la vie humaine doit être au centre de l’agenda européen. Le collectif d’associations européennes autour d’Un de Nous aura l’occasion de présenter ses demandes au cours d’une audition publique au Parlement européen dans les semaines à venir.
    PROCHAINES ETAPES :
    Les membres du comité ayant promu l’initiative doivent être reçus par le Parlement et la Commission pour une audition commune courant avril. D’ici au 28 mai (soit dans les trois mois suivant la validation de l’initiative), la Commission doit présenter une « communication publique » expliquant si elle donne suite, ou non, à l’initiative. Dans un cas comme dans l’autre, sa position doit être argumentée. 

Faire un don à l'IEB