FR NL EN

Euthanasie des enfants : prises de position

ImprimerRecommander
[Français] 6 novembre 2013

Sommaire

  •   Euthanasie des mineurs : prise de position de 16 pédiatres en Flandre
  •   Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie
  •   Les citoyens s'expriment sur Euthanasiestop.be
  • Euthanasie des mineurs : prise de position de 16 pédiatres en Flandre

    06/11/2013 - Fin de vie

    « Sortez de l’ombre l’euthanasie des enfants »

    Face à un débat qui se radicalise, une quinzaine de pédiatres (voir liste ci-dessous) publient dans Le Soir numérique « 17 heures » une carte blanche qui demande aux sénateurs d’adopter une loi pour leur permettre d’aider légalement leurs jeunes patients,
    « de la manière la plus humaine et responsable possible ». Ils écrivent : « En tant que prestataires de soins, il nous arrive exceptionnellement de devoir assister des mineurs confrontés à une souffrance insupportable, même si nous devons pour ce faire aujourd’hui sortir du cadre de la loi. Ce genre de décision n’est jamais prise à la légère : tant le patient, ses parents et sa famille que le personnel soignant ont dans l’intervalle étudié toute autre alternative et option, pour finalement arriver à la triste conclusion que la situation n’est plus compatible avec ce que, eux et nous, ainsi que l’écrasante majorité de la population, nous entendons par une vie digne. » Le Soir, 6/11/2013

    "Haal levenseinde voor minderjarigen uit het duister "

    Open brief van 16 kinderartsen: “Palliatieve sedatie, vaak als alternatief aangehaald door tegenstanders van aanpassing van de wet, is in de uitzonderlijke gevallen waar wij over spreken helemaal geen oplossing. Deze handelswijze, evenzeer in de schemerzone van de wet, laat vooral toe het (niet) nemen van beslissingen voor de arts comfortabeler te maken. Wij zoeken geen comfort voor onszelf als artsen, wij gaan voor de honderd procent voor het comfort en de waardigheid van onze patiënt. Mensen die vrezen dat een wetsaanpassing de deur openzet voor misbruik weten duidelijk niet waarover ze spreken. Voor alle duidelijkheid: wij zijn als artsen niet op zoek naar zulke situaties, maar ze bestaan nu eenmaal. En dan hebben wij de plicht patiënten ook in deze situaties te helpen, en liefst op de meest menselijke en verantwoorde manier.

    Volledige brief

    Dr. Gerlant van Berlaer (UZ Brussel, VUB), Prof. Els Duval (Paola Kinderziekenhuis Antwerpen), Dr. Sara Debulpaep (Hôpital Universitaire St Pierre, Brussel), Prof. Jutte Van der Werff Ten Bosch (UZ Brussel, VUB), Prof. Dominique Biarent (Hopital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, ULB), Prof. Peter Deconinck (VUB), Dr. Hilde Van Hauthem (AZ St Maria Halle, voorzitter Vlaamse Vereniging Kindergeneeskunde), Prof. Patrick Van de Voorde (UZ Gent, U Gent), Prof. Anna Jansen (UZ Brussel, VUB), Dr. Joris Verlooy (UZ Gent, U Gent), Dr. Dominque Bulckaert (UZ Brussel), Dr. Hilde Franckx (Zeepreventorium De Haan), Dr. Mark Van Oort (Paola Kinderziekenhuis Antwerpen), Prof. Iris De Schutter (UZ Brussel, VUB), Dr. Johan Marchand (UZBrussel, VUB), Dr. Marlies Van Putten (UZ Brussel)

     

    Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie

    06/11/2013 - Fin de vie

    Les responsables des principales religions en Belgique ont exprimé leur très grande crainte de voir la mort banalisée par le législateur. Alors que le Sénat discute actuellement de l’euthanasie des enfants, les chefs religieux regrettent que ce débat tourne autour de la condamnation des personnes qui souffrent et non pas autour de leur accompagnement.

    "Nous marquons notre opposition à ces extensions et exprimons notre vive inquiétude face au risque de banalisation croissante d’une réalité aussi grave. Nous aussi, nous sommes contre la souffrance, tant physique que morale, en particulier celle des enfants, car toute souffrance révolte. Mais proposer que des mineurs puissent décider de leur propre euthanasie est une manière de fausser leur faculté de jugement et, dès lors, leur liberté."

    Entièreté du Communiqué

    Pasteur Steven Fuite, président de l’Eglise Protestante Unie de Belgique, Rabbin Albert Guigui,  Grand Rabbin de Bruxelles,
    Chanoine Robert Innes, président du Comité Central de l’Eglise Anglicane en Belgique, Monseigneur André-Joseph Léonard, président de la Conférence Episcopale de Belgique, Monsieur Geert Lorein, président du Synode Fédéral des Eglises Protestantes et Evangéliques de Belgique, Métropolite Panteleimon Kontogiannis, Exarque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople (Eglise Orthodoxe), Monsieur Semsettin Ugurlu, président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique.
     

    Les citoyens s'expriment sur Euthanasiestop.be

    06/11/2013 - Fin de vie

    Un cap est franchi pour le site euthanasiestop.be lancé il y a six mois, au moment où s’ouvrait le dossier relatif à l’extension de la loi euthanasie en Belgique. Ce sont aujourd'hui près de 300 visiteurs uniques qui, quotidiennement,  interrogent le site.  Médecins, professeurs et personnalités belges dont les noms figurent sur le site sont les initiateurs de ce projet. Ils se réjouissent de voir leurs concitoyens réagir, s’exprimer, et rédiger leurs opinions.
    Euthanasiestop.be se présente comme un espace d'expression publique, ouvert à tous ceux qui souhaitent faire entendre une voix discordante. L'expérience belge en matière d'euthanasie, notamment les dérives avérées, et les opinions dissidentes qui s’expriment sur le site, suscitent un intérêt grandissant bien au-delà de nos frontières.
    Euthanasiestop.be est fort consulté de France mais aussi à partir de pays anglophones tels que le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, les Etats-Unis.
    C'est pourquoi une version anglaise du site a récemment été lancée.
     

Faire un don à l'IEB