FR NL EN

Euthanasie des enfants/ Dons d'organes et maladie de Parkinson

ImprimerRecommander
[Français] 12 mars 2013

Sommaire

  •   L’euthanasie s’invite à la Marche pour la Vie de Bruxelles
  •   Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?
  • L’euthanasie s’invite à la Marche pour la Vie de Bruxelles

    12/03/2013 - Bioéthique, droit et politique

    C’est une équipe renouvelée de jeunes dynamiques qui entraînera la Marche pour la Vie de Bruxelles le dimanche 24 mars à 14h30. Le thème mobilisateur du respect de la vie  va, cette année, au-delà du respect de la vie naissante puisque la Marche pour la Vie mobilisera aussi tous ceux qui s’opposent à l’élargissement de la loi euthanasie aux enfants et aux personnes démentes. Comme les années précédentes, le cortège partira du Mont des Arts (près de la Gare centrale).  Plus d’infos sur le site www.march4life.be

     

     


     

    Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?

    07/03/2013 - Bioéthique, droit et politique

    Dans son avis n°8800, le Conseil supérieur de la santé s'est penché sur la pertinence de l'exclusion des personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) de la liste des donneurs de tissus, organes et cellules.

    En effet, l'évolution de cette maladie est lente et le mécanisme de transmission n'est pas démontré. La prévalence de cette maladie est de 3 pour 1000 au sein de la population belge et nombreux sont les patients en attente d'une greffe.  Au vu de ces considérations, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) recommande qu’un patient présentant une MP ne soit pas exclu comme donneur d’allogreffes pour autant que  le diagnostic de la MP ait été posé avec certitude et que le greffon ait été sécurisé ou qu'il présente un intérêt pour le pronostic vital du receveur.
     

Faire un don à l'IEB