L'Université de la Vie - La vie à quel prix ?

Aussi dans 6 villes en Belgique : à Bruxelles + Liège + Mons + Namur + Louvain-la-Neuve et Gand !
4 lundis soirs consécutifs à partir du 14 janvier 2019

FR NL EN

Congélation "sociale" d’ovules pour des femmes célibataires

ImprimerRecommander
[Français] 28 octobre 2014

Sommaire

  •   Congélation "sociale" d’ovules pour des femmes célibataires
  •   Financer la congélation d’ovocytes de ses employées ?
  • Congélation "sociale" d’ovules pour des femmes célibataires

    22/10/2014 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

     

    Congélation "sociale" d’ovules pour des femmes célibataires

    22/10/2014 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

    Une étude de la psychologue Julie Nekkebroeck (de l’UZ Brussel) commencée en juillet 2009 démontre que la plupart des femmes recourant désormais à la technique de congélation de leurs ovules sont des femmes célibataires. Cette technique était initialement destinée à de jeunes patientes cancéreuses afin de leur permettre de préserver leur fertilité altérée par les traitements. Le Docteur Stoop, gynécologue au CRG (Centrum voor Reproductive Geneeskunde – Centre pour la reproduction humaine de l’UZ Brussel) témoigne que désormais, ce sont des femmes célibataires, menant souvent une carrière prenante, et qui n’ont pas encore trouvé un partenaire stable, qui se présentent. Cette technique, non remboursée, coûte 3000 euros. Selon l’étude de Julie Nekkebroek, 70% des congélations d’ovules seraient effectuées en Flandre, dont 75 % pour des femmes originaires des Pays-Bas. Une étude conjointe du Docteur Stoop et de Julie Nekkerbroeck menée en Belgique en 2011 indique que 31,5 % des femmes envisagent d'avoir recours à cette technique un jour, dont 3,1% sont déjà décidées à le faire, tandis que 51,8% des femmes ne le souhaitent pas.
    L’étude « A survey on the intentions and attitudes toward ovocyte cryopreservation for non medical reasons among women of a reproductive age », Stoop D., Nekkebroek J., Devroey P., Human reproduction, issue 3, vol.26, pp 655-661. 


     

    Financer la congélation d’ovocytes de ses employées ?

    28/10/2014 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

    Facebook et Apple pourraient bientôt financer une partie des frais nécessaires à la congélation d’ovules de leurs employées. Ces entreprises ont en effet besoin de jeunes femmes compétentes pour assurer une certaine parité, et espèrent ainsi permettre à leurs employées de ne plus devoir choisir entre leur carrière et une grossesse.
    Un porte-parole de la direction de Facebook énumère les avantages qu’offre l’entreprise en matière de couverture de santé : traitements contre l’infertilité, couverture des frais de mères porteuses pour les couples homosexuels, ou de banque de sperme. L’annonce de l’intervention dans les frais de congélation des ovocytes des employées a relancé le débat sur la place de la femme dans l’entreprise (si les femmes sont 47% des effectifs dans le monde du travail, elles ne représentent que 16,6% des dirigeantes).
    Si, en Belgique, la pratique est déjà d'actualité (voir ci-dessus), elle n'est en revanche pas autorisée en France.

    Le Docteur Samir Hamamah, du CHU de Montpellier, salue l’initiative de Facebook et Apple. Selon lui, cette technique permettrait aux femmes de réguler leur fertilité, d’être mises sur un pied d’égalité avec les hommes qui sont fertiles à tout âge et peuvent en outre congeler leur sperme. Il souligne cependant qu’il faudrait s’assurer du fait que l’entreprise ne réclame aucune contrepartie, comme l’engament à retarder une grossesse.

    En 2007, un rapport du parlement européen, sur la conciliation de la vie familiale et de la période d’étude pour les jeunes femmes, avait été adopté à une très large majorité et a plutôt encouragé les états membres à promouvoir des politiques favorables à la conciliation de la vie d’apprentissage et de la vie familiale, et à fournir aux jeunes concernées les ressources correspondants à leurs besoins.
    Lire aussi AVIS n°57 du Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique

Faire un don à l'IEB