FR NL EN

Bulletin de l'IEB - le 3 décembre 2010

ImprimerRecommander
[Français] 3 décembre 2010

Sommaire

  •   Baisse de 50% pour la fertilité masculine.
  •   België : moet het draagmoederschap gelegaliseerd worden?
  •   Vient de paraître : « Vivre et mourir comme un homme. »
  • Baisse de 50% pour la fertilité masculine.

    La fertilité des hommes semble en difficulté depuis une bonne dizaine d’années. Depuis 50 ans, la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine a diminué en moyenne de 50%.
    Dans les pays occidentaux, le nombre de cancers du testicule ne cesse de croître. De nombreux facteurs sont pointés du doigt. Certaines eaux conditionnées dans des bouteilles en plastique en PET (polyéthylène téréphtalate, NdlR) risquent une pollution élevée du fait que ce matériau, a contrario du verre, contient un métal toxique pour l’homme.

    Des chercheurs de l’Unité mixte de recherche Gamétogénèse et Génotoxicité (Inserm-Cea-Université Paris-Diderot) ont démontré que les phtalates, des composés biodégradables que l’on retrouve dans les plastiques dits souples (rideaux de douche, gaines de fil électrique, sachets d’emballage de produits alimentaires, matériel médical), entravent la mise en place du potentiel reproducteur masculin dans l’espèce humaine.
    On estime que, dans les pays industrialisés, un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père au même âge.
    Source : La Dernière Heure, 6/11/2010

    België : moet het draagmoederschap gelegaliseerd worden?

    29/11/2010 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

    De bedoeling van dit themadossier is om een beknopte stand van zaken op te maken van de belangrijkste argumenten in het debat rond het draagmoederschap.

     (Dossier aussi disponible en français)

     

     

     

    Vient de paraître : « Vivre et mourir comme un homme. »

    29/11/2010 - Fin de vie

    Guide pratique des soins palliatifs et de l’accompagnement de fin de vie de Cécile B. Loupan avec une préface de Jean Leonetti.
    Ce petit livre veut, avant tout, accompagner les souffrants et leurs familles dans la fin de vie, mais aussi répondre à ceux qui souhaitent en comprendre les enjeux. Aucun sujet n’est tabou. Tous les débats actuels sont abordés avec franchise, mais aussi avec compassion et ouverture d’esprit, grâce à de nombreux témoignages.
    Editions de l’Œuvre, Paris, 2010, 196p.

Faire un don à l'IEB