FR NL EN

Bulletin de l'IEB - 2 octobre 2010.

ImprimerRecommander
[Français] 2 octobre 2010

Sommaire

  •   Remise en cause du droit à l’objection de conscience des soignants.
  •   Encourager des initiatives pour l’accueil de personnes âgées.
  • Remise en cause du droit à l’objection de conscience des soignants.

    30/09/2010 - Clause de conscience

     Le 7 octobre 2010, le Conseil de l’Europe, qui regroupe 47 pays, soumettra au vote une résolution pour « réglementer le droit à l’objection de conscience » dans le domaine médical. Il s'agit ni plus ni moins d'une remise en cause de ce droit essentiel des soignants et d'une atteinte à leur liberté de conscience.

    En effet, le texte débattu au Conseil de l’Europe le 7 octobre vise les soignants qui ne veulent pas participer à des actes contraires à leur conscience comme l’avortement, la stérilisation, des techniques d’assistance médicale à la procréation voire l’euthanasie dans les Etats membres où elle serait légale.

    Le projet constitue une attaque au droit à l’objection de conscience qui subirait notamment 3 graves entorses :  

    1/ L'obligation de pratiquer l’acte « en cas d’urgence ».
    2/ L'interdiction d’exercer l’objection de conscience aux personnes participant « indirectement » à l’acte.
    3/ L'instauration d’une liste officielle d’objecteurs. 

    L’Alliance pour les Droits de la Vie, membre agréé de la plateforme des droits fondamentaux du Parlement européen, adressera cet appel aux parlementaires du Conseil de l’Europe avant le 7 octobre 2010.

     

     

     

    Encourager des initiatives pour l’accueil de personnes âgées.

    01/10/2010 - Fin de vie

    Paru au Moniteur du 6 septembre 2010: Le Gouvernement wallon a consacré la séance du 11 mars 2010 à la solidarité et en particulier à la solidarité intergénérationnelle. Dans ce cadre, il a adopté diverses mesures dont l'organisation d'expériences pilotes d'accueil familial en Wallonie. Les moyens financiers accordés à chaque expérience pilote s'élèvent à euro 72.500 pour une année de fonctionnement. Les objectifs de cette initiative sont les suivants :

    1. Privilégier l'approche des personnes et de leurs aidants proches comme acteurs ayant une emprise sur leur existence.
    2. Favoriser le maintien de l'autonomie et de la meilleure qualité de vie possible à chaque étape de la vie.
    3. Privilégier les actions qui permettent une adaptation personnalisée aux ressources de la personne et de ses aidants proches.
    4. Favoriser les actions qui garantissent une relation respectueuse entre les prestataires de soins et d'aides et les bénéficiaires de ces services.

    Les candidats auxquels s'adresse le présent appel répondront aux critères suivants :
    -être constitué sous la forme d'une autorité publique ou d'une association sans but lucratif;
    - organiser un service social communal, intercommunal ou provincial, un centre public d'action sociale ou un service d'aide aux familles agréé;
    - s'engager à intégrer l'accueil familial dans les initiatives de l'un des services précités.

    http://socialsante.mrw.wallonie.be Direction générale opérationnelle Pouvoirs locaux, Action sociale et Santé.

    Source : Moniteur belge 6 septembre 2010.

     

Faire un don à l'IEB