FR NL EN

35 bébés médicaments / One of Us

ImprimerRecommander
[Français] 15 novembre 2013

Sommaire

  •   35 bébés médicaments déjà conçus en Belgique
  •   Europe : "Un de nous" dépasse les 1.885.000 signatures
  • 35 bébés médicaments déjà conçus en Belgique

    15/11/2013 - Procréation médicalement assistée PMA / GPA

    ...ou des bébés conçus pour soigner.
    En réponse à une question orale de Mme C. Fonck, Mme Onkelinx a précisé que, après examen génétique préimplantatoire, seule l’UZ Brussel pratiquait la sélection et l’implantation d’embryons HLA (human leukocyte antigens) destinés à soigner un frère ou une soeur existant. Les cellules HSC (hématopoïétiques) du cordon ombilical du bébé donneur sont ainsi utilisées.
    Environ 600 examens préimplantatoires (PGD) sont pratiqués chaque année en Belgique. Le nombre de demandes de traitement PGD-HLA ( Fiv en vue d'un embryon bébé-médicament ) est d’environ 25 par an et reste stable (38 en 2012).
    Avant d’entamer la procédure, le couple prend l’avis du médecin traitant de l’enfant malade. Ensuite, ce couple est soumis à un entretien psychologique approfondi afin d’évaluer le contexte familial et la possibilité pour le futur enfant "sauveur" de décider lui-même du don, quand il sera en âge de le faire. Il est important que soit garanti le bien-être psychique du futur enfant, mentionne la Ministre. Si nécessaire, une commission interne de bioéthique se prononce sur la réalisation du traitement.
    Actuellement, 35 enfants conçus dans cette perspective de sauver un(e) aîné(e) ont vu le jour en Belgique.
    Le sang ombilical de 7 enfants et la moelle osseuse d’un bébé d'un an, ont été prelevés pour le traitement d’un frère ou d’une soeur malade. Le sang du cordon a été conservé en vue d’une utilisation ultérieure éventuelle ; un don de moelle pourra également être envisagé. La ministre signale que les traitements ont été "fructueux", sans plus de précisions. L'on ne sait donc pas quel est le nombre de guérisons de l'aîné ainsi obtenues.

    Voir Fiche Didactique de l'IEB : "Diagnostic Préimplantatoire"


     

    Europe : "Un de nous" dépasse les 1.885.000 signatures

    15/11/2013 - Début de vie

    Le calcul des soutiens individuels apportés à l'initiative citoyenne européenne « Un de nous » - s'est achevé le 1er novembre  Le nombre sera supérieur à 1.885.000, ce qui fait de cette initiative pour la protection de l'embryon, un "premier et grand succès". Vingt pays ont atteint le seuil minimum de signatures requis par la Commission européenne, "attestant que la volonté de défendre l'embryon humain est profondément ancrée dans les populations d'Europe", poursuit Gregor Puppinck, l'un des initiateurs de ce projet.
    Il s'agissait de réaffirmer que l'embryon humain partage l’humanité des êtres humains et de demander  à l'Union européenne de mettre fin au financement des activités qui détruisent les embryons humains.

Faire un don à l'IEB