USA : naissance du premier enfant avec trois parents

 Imprimer

USA : naissance du premier enfant avec trois parents

USA : naissance du premier enfant avec trois parents

Ce mardi 27 septembre, l'ASRM (American Society for Reproductive Medicine) a annoncé la naissance d'un bébé conçu avec le matériel génétique de deux femmes et d'un homme.
Une femme avait donné naissance à deux enfants, atteints et aujourd'hui décédés du syndrome de Leigh, une maladie héréditaire maternelle. Pour essayer de minimiser la transmission des gènes responsables de ce syndrome, une équipe médicale internationale menée par le Dr John Zhang, du Centre New Hope Fertility à New York, a transféré le matériel génétique de cette femme dans l'ovule préalablement énucléé d'une donneuse.
Cette technique de conception assistée, qui implique que l'enfant soit issu du matériel génétique de trois personnes, n'est pas autorisée aux Etats-Unis. Elle a été réalisée au Mexique où l'enfant est né au mois d'avril dernier.
Même si les chercheurs estiment que l'ADN mitochondrial ne représente que moins de 1 % de la quantité totale d'ADN contenue dans chaque cellule, cette technique pose de graves...

Lire la suite 


Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

Dans notre pays, de plus en plus de patients sont susceptibles de relever de la médecine palliative, et pourtant, des études européennes ont pointé du doigt les carences dans la formation des médecins en ce domaine. C'est dans ce contexte que l'Université Catholique de Louvain vient de signer une convention en vue de créer une Chaire d'enseignement et de recherche en soins palliatifs.
Créée sous l'égide de la Fondation Louvain, avec l'Ordre de Malte-Œuvre du Calvaire, cette Chaire se donne trois missions. La première est l'enseignement ; notamment par un programme de cours en soins palliatifs qui sera proposé dès cette année aux étudiants de la faculté de médecine, mais aussi des cours pour candidats spécialistes en gériatrie et oncologie ainsi que des formations continues.
Sa seconde mission portera sur la recherche, notamment en définissant les compétences à acquérir, nécessaires pour gérer les situations de fin de vie, ainsi que leurs méthodes d'enseignement et d'apprentissage. Sa...

Lire la suite 


Pologne : vers une meilleure protection de l'enfant à naître ?

Jeudi dernier, deux projets de loi diamétralement opposés étaient en discussion au parlement de Varsovie, l'un réclamant la libéralisation de l'avortement, l'autre un durcissement de ses conditions, prévoyant des peines allant jusqu'à 5 ans de réclusion.
A ce jour en Pologne, l'avortement est autorisé lorsque la santé de la mère est en danger, en cas de handicap de l'enfant, ou en cas de viol et d'inceste. Quelque 2000 avortements légaux sont pratiqués chaque année, 90% pour des cas de trisomie.
Le PiS, parti conservateur Droit et Justice qui a remporté les élections en 2015, est divisé quant à l'opportunité de voter l'intégralité de cette proposition, certains de ses représentants s'opposant notamment à la pénalisation des femmes ayant recours à l'avortement.
Son chef de file, Jaroslaw Kaczynski s'est prononcé en faveur de l'interruption de grossesse dans le seul cas où la mère se trouve en danger mortel.
Il souhaite « interdire que des enfants soient tués parce qu'ils présentent de...

Lire la suite