Euthanasie des mineurs et interdiction d'adoption

L’euthanasie des enfants adoptée à la Chambre

Malgré l'opposition de divers groupes et notamment de plus de 200 pédiatres belges, mais aussi de spécialistes des soins palliatifs au niveau international, la Chambre a approuvé par 88 voix pour, 44 contre et 12 abstentions le projet de loi qui étend aux mineurs la loi sur l'euthanasie. Le texte a reçu le soutien des socialistes, des libéraux, des écologistes et de la N-VA. Certains députés se sont toutefois désolidarisés de leur groupe.

Lire la suite


Ban on adoption of Russian children by Belgians

Russian Lower House MPs have asked the Foreign Ministry to study the recently passed law allowing child euthanasia in Belgium in order to decide if its citizens should be legally banned from adopting Russian kids.
The initiative comes from Deputy Roman Khudyakov of the Liberal Democratic Party of Russia.
"Before we continue cooperation with Belgium allowing our children to be adopted by their citizens we should understand on what grounds a child can be killed in this country and if there is a danger for our kids to lose their lives in a foreign country," the lawmaker said. Khudyakov added that the majority of Russian children's rights groups organizations would support the ban on adoption of Russian children by Belgians.
This is an immediate consequence of the vote from last week when the lower house of the Belgian parliament voted to allow euthanasia for terminally ill children. The law states that children seeking euthanasia must be terminally ill and in an "unbearable" state of...

Lire la suite


Euthanasie - La Russie envisage une interdiction de l'adoption d'enfants par des Belges

Des membres de la Douma, le parlement russe, ont demandé au ministère des Affaires étrangères d'étudier la loi belge élargissant l'euthanasie aux mineurs, votée la semaine passée, en vue d'interdire l'adoption d'enfants russes par des Belges, écrit lundi Russia Today. L'initiative émane du député Roman Choedjakov, membre du parti nationaliste de droite LDPR (Parti libéral-démocrate de Russie). Selon le député, la majorité des groupes défendant les droits des enfants  soutiennent une telle interdiction de l'adoption de citoyens russes par des Belges. Dans les faits, l'adoption d'enfants russes par des familles belges est déjà limitée (68 enfants sur la période 2003-2012 en Belgique francophone). (Belga)
 

Lire la suite