Derrière le procès Tine Nys, le procès de l’euthanasie pour souffrance psychique

 Imprimer

Derrière le procès Tine Nys, le procès de l’euthanasie pour souffrance psychique

Belgique - Derrière le procès Tine Nys, le procès de l’euthanasie pour souffrance psychique

Le procès d'assises qui s'est ouvert ce 17 janvier au Palais de justice de Gand met aux prises trois médecins avec l'accusation de non-respect de la loi belge sur l'euthanasie.

L'attention importante que suscite cette affaire s'explique non seulement par le caractère inédit d'un tel procès pour euthanasie en Belgique, mais aussi - sinon surtout - par le fait qu'est ici jugée la pratique d'une euthanasie basée sur l'existence d'une souffrance psychique.

Pour rappel, l'acte d'euthanasie n'est dépénalisé en Belgique qu'à la condition que le patient concerné se trouve dans une « situation médicale sans issue », et fasse état d'une « souffrance constante et insupportable qui ne peut être apaisée et qui résulte d'une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable ».

Le débat judiciaire actuel se concentre en particulier sur le caractère inapaisable de la souffrance psychique vécue par Tine Nys.

Ce débat judiciaire, mais aussi médiatique et politique, n'est en réalité que le ...

Lire la suite 


Le fœtus pourrait ressentir la douleur dès la 13ème semaine de grossesse

Le fœtus pourrait ressentir la douleur dès la 13ème semaine de grossesse

Une étude scientifique récente montre que le foetus pourrait ressentir la douleur dès le quatrième mois de la grossesse. Mis en avant dans l'article de deux scientifiques publié par le Journal of Medical Ethics, ces résultats viennent ainsi bouleverser l'idée couramment reçue selon laquelle un foetus ne pourrait sentir la douleur qu'à partir de la 24 semaine de gestation, et par conséquent ne souffrirait pas de l'avortement jusqu'à ce stade.
L'un des auteurs est le Professeur Stuart Derbyshire, de l'Université Nationale de Singapour. Spécialisé en médecine psychosomatique, il a notamment travaillé comme consultant pour le Pro-choice forum au Royaume-Uni et le Planned Parenthood (planning familial), deux organisations en faveur de l'avortement. Or, en 2006, ce scientifique écrivait dans le British Medical Journal qu'éviter de parler de la souffrance foetale aux femmes souhaitant recourir à l'avortement « était une politique sensée, basée sur de solides preuves que les foetus ne peuven...

Lire la suite 


La fin des maisons de repos sans euthanasie ?

Canada - La fin des maisons de repos sans euthanasie ?

Le Home Irene Thomas, situé en Colombie Britannique au Canada, a ouvert en 2010 pour soigner des patients en fin de vie. Aujourd'hui, il risque de perdre ses $750.000 de subsides annuels parce qu'il n'offre pas la possibilité à ses résidents de se faire euthanasier ou d'obtenir l'aide au suicide. Cette sanction l'obligerait à fermer, alors qu'il ne compte que dix lits et qu'il se situe à quelques pas d'un des plus grands hôpitaux de la ville de Delta, où l'euthanasie est bel et bien pratiquée.

Le home a réaffirmé en novembre dernier qu'« entreprendre des démarches pour mettre fin à la vie du patient » est contraire à la philosophie de l'établissement, et que les patients qui souhaitent néanmoins se faire euthanasier sont transférés vers d'autres institutions proposant ce geste. L'autorité régionale de la santé, Freaser Health, qui pourvoit pour près de la moitié des ressources du home, a averti l'établissement qu'il pourrait être sanctionné s'il ne modifiait pas sa politique.

Pour ...

Lire la suite