Bulletin de l'IEB - 8 novembre 2010

 Imprimer

Bruxelles: colloque européen sur les soins préconceptionnels

Bruxelles: colloque européen sur les soins préconceptionnels

Le premier congrès européen sur les soins et la santé avant la conception s'est tenu à Bruxelles du 6 au 9 octobre. Les participants partent du constat que la plupart des femmes ne consultent qu'une fois la grossesse déclarée, alors que la majorité des difficultés existant autour de la naissance pourraient être réduites par diverses mesures prises avant la conception.

Ces mesures sont notamment une prise d'acide folique, une meilleure sensibilisation des médecins aux médicaments dangereux en cas de grossesse ainsi qu'aux règles d'hygiène, de meilleures campagnes de vaccination tant des adolescentes que des femmes enceintes.
Les participants pointent également du doigt l'alimentation, la pratique sportive, le stress, les risques environnementaux ainsi que l'importance de l'accès à un service de génétique de bonne qualité.
On se réjouira de cet effort pour conscientiser tout un chacun sur l'importance de l'information et la formation avant la conception d'un enfant.

La publication at...

Lire la suite 


L'accouchement sous "x": proposition de loi

L'accouchement sous "x": proposition de loi

Emboîtant le pas à Martine Taelman (Bulletin de l'IEB du 15/10/2010),  la députée CD&V Nahima Lanjri vient d'annoncer son intention de redéposer sa proposition de loi d'accouchement dans la discrétion introduite en 2008 à la Chambre.
Son texte ne vise pas l'anonymat complet - comme en France - mais l'accouchement dans la discrétion. Dans le système qu'elle propose, les données concernant la mère biologique sont conservées par une autorité centrale d'adoption, qui jouerait le rôle de "boîte aux lettres" entre la mère et l'enfant qui voudrait établir le contact. Si la mère refuse de révéler son identité, ce serait à un juge de trancher. Nahima Lanjri espère que son texte pourra être rapidement examiné au Parlement.

A consulter:
  * Dossier de l'IEB : L'accouchement sous "x"                                    * Avis du Conseil d'Etat

Lire la suite