Bulletin de l'IEB - 24 février 2010

 Imprimer

Découvrez notre nouveau site web !

Vous appréciez le site de l'IEB?  Vous voulez partager l'information?
Pourquoi ne pas faire connaître ce Bulletin autour de vous en l'envoyant à certains de vos contacts privilégiés? Ils pourront ainsi s'inscrire via notre site et eux aussi, le recevoir.
L'équipe de l'IEB vous en remercie.

Lire la suite 


Des patients en « état végétatif » peuvent penser et communiquer

Belgique - Des patients en « état végétatif » peuvent penser et communiquer

Grâce à l'utilisation de scanners cérébraux sophistiqués, des chercheurs des Universités de Cambridge (Royaume-Uni) et Liège (Belgique) ont démontré que des patients dits en « état végétatif » sont en réalité capables d'écouter et de communiquer à travers des variations dans leur activité cérébrale.  

Les auteurs d'une étude parue dans le New England Journal of Medecine (www.nejm.org - 3 février 2010) ont soumis 54 patients atteints de lésions cérébrales graves (23 en « état végétatif » et 31 en état de conscience minimale) à une résonance magnétique fonctionnelle. Une fois à l'intérieur du scanner, chaque patient reçoit des instructions précises : « Imagine que tu es en train de jouer au tennis. Imagine que tu parcoures ta maison, pièce par pièce... » Dans la majorité des cas, le scanner ne reflétait pas d'indices de conscience. Mais cinq patients - quatre en « état végétatif » et un en état de conscience minimale - révélaient une activité cérébrale comparable à celle des personnes...

Lire la suite 


La majorité des avortements sont pratiqués à Bruxelles

La majorité des avortements sont pratiqués à Bruxelles

  A Bruxelles, une grossesse sur quatre se termine par un avortement. Ces chiffres sont respectivement de une sur dix en Flandre et de une sur huit en Wallonie. Selon Hanan Ben Abdeslam, du centre d'expertise «Volle Maan », ce chiffre particulièrement élevé pour la Capitale s'explique par le fait que des facteurs religieux, culturels mais aussi financiers freinent le recours à la contraception. De plus, la fertilité reste un sujet tabou dans différentes cultures étrangères. Cela explique pourquoi en Belgique, 40% des avortements sont pratiqués sur des femmes allochtones. Le centre « Volle  Maan » lance à Bruxelles un projet visant à mieux informer les femmes étrangères au sujet de leur fécondité. 
Source : VRT

NDLR: Rappelons que plusieurs études scientifiques mettent en doute l'effet positif d'une politique contraceptive sur le nombre d'avortements. Elles révèlent que la banalisation de la contraception encourage les relations sexuelles. De là, survient bien souvent la cause de l'a...

Lire la suite