Bulletin de l'IEB - 15 décembre 2009

 Imprimer

Belgique - Belgique | Euthanasie : le docteur Cosyns ne sera pas poursuivi

Selon la VRT, le docteur Gantois Marc Cosyns, fervent défenseur de l'euthanasie, ne sera pas poursuivi après avoir euthanasié, en janvier 2008, une femme de 88 ans souffrant de symptômes incurables, mais qui n'était pas en phase terminale. Son fils avait directement porté plainte, estimant que les conditions légales qui permettent à la personne en fin de vie de demander l'euthanasie n'avaient pas été respectées.
Cette dame souffrait de diverses affections qui, selon elle, lui rendaient la vie insupportable, mais elle n'était nullement en phase terminale comme l'exige la loi. Deux ans après les faits, les enquêteurs ont décidé de ne pas poursuivre le docteur Cosyns.

Source : RKnieuws.net, 6 décembre 2009

Lire la suite 


Belgique - Don d’organes : la nouvelle loi belge

Aura-t-elle un effet pervers ?

La loi du 19 décembre 2008 relative au matériel corporel humain est entrée en vigueur ce 1er décembre 2009. Quel  impact a-t-elle sur le don d'organes ? Depuis 1986 déjà, tout Belge est présumé, en cas de décès, consentir au don de ses organes en vue de leur transplantation, à moins qu'il ne s'y soit opposé par une démarche auprès de son  administration communale. Depuis ce mardi, tout Belge est également présumé consentir à ce que ses organes soient prélevés, non seulement en vue d'une transplantation, mais également pour un but de recherche médicale.

Parmi d'autres, le docteur Herman Nys dans l'hebdomadaire médical  De Huisarts du 5 novembre, s'inquiète de l'éventuel effet pervers de cette loi car s'ils sont nombreux ceux qui souhaitent sauver des vies, nombreux sont  également ceux qui ne souhaitent pas voir leur corps servir à la « science ». Or si une personne s'oppose au cours de sa vie à ce que l'on utilise ses organes à des fins de recherche, ...

Lire la suite