Une belle victoire ! Loi adoptée les enfants nés sans vie pourront être reconnus

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Embryons

Actualités

Publié le : 12/12/2018

Ce tableau offre une mise en perspective de la reconnaissance des enfants nés sans vie avant et après la nouvelle loi.

La Chambre des Représentants a voté aujourd'hui, le projet de loi concernant l'acte d'enfant sans vie.

Dorénavant, il sera possible pour les parents dont l'enfant décède entre 4 mois ½ (140 jours) et 6 mois (180 jours) après sa conception, d'enregistrer une déclaration d'enfant sans vie à l'état civil en mentionnant le prénom de leur enfant. Une reconnaissance symbolique et non pas juridique, mais importante pour aider certains parents à faire le deuil de leur enfant. Jusqu'à présent, l'inscription du nom et du prénom de l'enfant né sans vie n'était possible qu'après 6 mois de grossesse.

Le Parlement vient enfin de valider un dossier négocié par le ministre de la Justice Koen Geens dans l'accord du gouvernement, mais pour lequel certains députés se sont investis depuis plus de 10 ans.

Les opposants à la loi voient dans la possibilité d'inscrire l'enfant né sans vie à l'état civil et dans la reconnaissance symbolique de ces enfants, une menace contre l'avortement.

Cette étape s'inscrit dans une trilogie de lois concernant les enfants à naître et leurs parents, qui aura décidément marqué la législature en cours : la reconnaissance de paternité à tout moment de la grossesse en février 2017, la sortie de l'avortement du Code pénal en octobre 2018, la possibilité d'inscrire plus tôt l'enfant né sans vie en décembre 2018.

La loi laisse cependant perplexe devant l'ambivalence de la considération accordée à l'enfant à naître qui, entre 140 et 180 jours, ne pourra être inscrit que sous son prénom, alors qu'il pourra l'être avec son nom de famille aussi, au-delà des 180 jours. On peut se demander ce qui, scientifiquement et psychologiquement, justifie une telle différence.


Articles similaires

Le Parlement autrichien à l'écoute des femmes et des enfants

Le Parlement autrichien à l'écoute des femmes et des enfants

- Avortement

Promouvoir l'équité pour les femmes enceintes et leurs enfants, c'est le projet de l'initiative citoyenne parlementaire autrichienne #fairändern (traduire « juste changement »).

Entraînée dans cette initiative par trois femmes (Carina Marie Eder, Petra Plonner et Marie-Louise Schütz), l'Autriche s'est rassemblée autour d'une pétition unique qui a rapidement vu les rangs de ses signataires grossir. L'initiative #fairändern touche en effet un grand nombre de personnes aux profils très variés, ...

Lire la suite

Clinique St Luc : une exposition de photos de parents d’enfants atteints de trisomie 21

Clinique St Luc : une exposition de photos de parents d’enfants atteints de trisomie 21

- Trisomie 21

Une exposition de photos " Au-delà d'un visage " provenant de la fondation Syndrome de Down de Madrid a lieu du 3 au 23 juin dans le hall principal des Cliniques St Luc à Woluwé.

Cette initiative a pour objectif de promouvoir l'intégration des enfants porteurs de trisomie 21 dans la société. L'association de parents APEM-T21 BBW soutient la consultation multidisciplinaire de Saint Luc consacrée aux enfants porteurs de trisomie 21 et autres affections génétiques associées.
Une initiative plein...

Lire la suite

Belgique : pour une meilleure reconnaissance de la douleur des parents d’enfants nés sans vie

Belgique : pour une meilleure reconnaissance de la douleur des parents d’enfants nés sans vie

- Avortement

Comme chaque année, l'anniversaire de la loi Lallemand Michielsen, dépénalisant partiellement l'avortement en Belgique est l'occasion pour ses promoteurs de relancer le débat. Ils le font cette année en fustigeant les propositions de lois relatives à la reconnaissance des enfants nés sans vie déposées à la Chambre, et qui, très humainement, visent à prendre en compte la souffrance des parents ainsi endeuillés par la perte d'un enfant.
Le régime juridique actuel distingue plusieurs situations. ...

Lire la suite